Désillusions

Désillusions

Savourer, sublimer, caresser le bonheur,
Le saisir dans mes deux bras tendus
Et le serrer délicatement contre mon coeur,
Heureuse de ne l’avoir pas encore perdu
Dans le vide infini et amer du vécu…

Vois comme je rayonne dans cet Eden,
Ivre du feu des liqueurs du paradis,
Et là où cette douce euphorie m’entraîne,
Il n’y a que la grâce exquise de l’utopie,
La majesté plurielle des astres unis.

Mes yeux se ferment un infime moment,
Me revoilà soudainement plongée dans le noir,
Ma main se desserre un court instant,
Et les flots du destin malmènent l’histoire,
La joie défigurée se mue en désespoir.

La tempête se lève, je deviens ce vaisseau,
Un spectre aveuglé, un rêve déchiré, abîmé,
Mes rames ont été balayées par les eaux,
Mon mât gît, hélas ! triste et brisé,
Comme le cadavre livide d’un guerrier…

Sur le miroir laiteux du repos,
Je dérive sans point de repère…
Serait-il temps de me lever à nouveau ?
Vais-je retrouver de mes terres la lumière ?
Et embrasser les tendres couleurs de l’hier ?

Mais le Phénix n’existe pas, c’est un mensonge,
Tout ce qu’il a laissé s’est consumé…
Le cycle des saisons va et nous ronge…
Rien… Ni étés, ni hivers, ni printemps,
Rien ne revient jamais semblable au présent.

Le retour est le reflet d’une cruelle illusion,
Le mirage de nos désirs se dérobe et nous perd,
En nous ne demeure qu’une froide déraison,
Face à cette fatalité, éternelle éphémère,
Qui déjoue les mots fervents de nos prières.

Souhaiter inverser le cours du temps,
Vouloir regoûter à la saveur qu’on a vu partir,
C’est comme vouloir se saisir du vent…
Il ne nous reste plus qu’à toucher l’avenir
En veillant à ne garder que le meilleur des souvenirs…

Eléonore COTTON
Mars 2017
(tous droits réservés)

___________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans MES ECRITS, Poèmes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Désillusions

  1. valdomir dit :

    cela faisait longtemps que je n’avais pas mis un petit mot, mais ce poème est très beau.
    Juste un petit bémol pour regoûter.
    valdo

  2. valdomir dit :

    Hello,
    ce n’est pas le mot en lui même de par son sens mais plus de par sa musicalité dans la phrase car regoûter à un côté assez guttural qui sonne moins bien à l’oreille.je trouve du fait du « re ». Ceci étant , de devoir m’expliquer,j’ai été chercher sur un dictionnaire des synonimes mais je n’ai rien vu qui me plaisait ^^. goûter à nouveau , goûter encore peut être…bon clairement je ne suis pas poête.
    merci pour le poème.
    valdo

    • Coucou,

      Hum ce côté guttural pouvait être comme la traduction de la douleur face à cette quête impossible.
      Mais… j’entends ce que tu dis.
      Ca ne peut être ‘vouloir goûter encore’ car tu as une allitération en ‘r’ toujours aussi gutturale qui se créerait dans le vers.
      ‘Goûter à nouveau’ est plus doux et créerait une allitération en ‘v’ plus douce… Pourquoi pas…
      Savourer ne colle pas sémantiquement, trop de saveur et savourer deux vers en dessous.

      « Chercher en vain la saveur qu’on a vu partir » ?
      Ca passerait aussi ?

      J’aime bien ce que tu proposes, de réfléchir sur la construction 🙂

      Poète ou pas poète ? Il n’y a que les lecteurs qui peuvent en décider…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s