Les lectures des mois de juin 2016 et juillet 2016

Voici le récapitulatif lecture des deux derniers mois. Le thème de juin était « Les auteurs dont le nom commence par la lettre H », une récolte peu fournie finalement par manque de temps. Le thème de juillet était « Les classiques ».

CLASSIQUES

Les Villes Tentaculaires, d’Emile Verhaeren

Ce recueil-ci, tout comme le suivant dans cette liste, est quelque chose que j’ai été ravie de parcourir. La plume de Verhaeren est fascinante et agréable à lire, tant sensoriellement que sémantiquement. J’ai adoré parcourir ces textes, malgré leur aspect sombre… Mais c’est une obscurité sublime, une délicieuse vision de l’atrocité qui peut exister. Cette tension entre l’immonde et le beau m’a également touchée.
Plus de détails dans cet article.

Les Campagnes hallucinées, d’Emile Verhaeren

Je ne saurais dire si j’ai préféré Les Campagnes hallucinées aux Villes tentaculaires, ces deux recueils vont ensemble et leurs esthétiques se répondent. Aussi je pourrais renouveler les dires précédents ici, je vous laisse le soin de les relire…
C’est très bon recueil que je conseille aux curieux de la poésie !
Plus de détails dans cet article.

Les_Campagnes_hallucinees_Les_Villes_tentaculaires

Tristan et Iseut

Roman courtois médiéval, Tristan et Iseut est resté dans les mémoires comme l’une des histoires d’amour les plus célèbres et les plus tragiques de la littérature. J’ai adoré lire ce classique, le savourer enfin dans son intégralité, quelque chose que je n’avais jamais pris le temps de faire. Amateurs de romances impossibles et d’exploits chevaleresques, ceci est pour vous.
Plus de détails dans cet article.

La Jeune Parque, de Paul Valéry

On retourne une nouvelle fois en poésie avec une oeuvre très difficile à aborder à cause de son hermétisme. Le sens échappe souvent au lecteur, ou éclate en de multiples possibilités. Pas de panique, c’est voulu de la part de l’auteur qui évolue dans le sillage de Mallarmé, le maître en la matière. Aussi, vous partez pour un voyage au coeur des sons, des constructions littéraires, des images, des spectres des mots et de ce qu’ils conjurent. Vous n’en saisirez peut être pas tout le sens, mais c’est agréable et déroutant, agréablement déroutant.
Plus de détails dans cet article.

L’Ange, de Paul Valéry

L’Ange, pas plus que La Jeune Parque ou Agathe n’est un recueil. Ce sont tous trois le titre de leur propre poème. L’Ange est intriguant et court à lire.
Plus de détails dans cet article.

Agathe, de Paul Valéry

Une nouvelle fois obscur et fascinant, c’est un poème en prose qui expose la pensée d’une jeune femme, certainement Agathe. C’est plaisant et une nouvelle fois pas trop long, c’est donc facile à découvrir.
Plus de détails dans cet article.

FANTASY ET SCIENCE FICTION

La Citadelle des Ombres, Tome 1, de Robin Hobb

Ce livre m’a posé des difficultés de lecture – qui se renouvellent avec le deuxième tome que je n’ai pas réussi à finir avant la fin du mois de juillet… – non pas parce qu’il est mal écrit ou inintéressant, non. Au contraire, la plume de Robin Hobb est très littéraire et le récit n’évolue pas dans le vide. Mais c’est très massif, très consistant, très long. J’ai exposé les raisons qui me donnent cette impression dans l’article sur ce tome 1. Je ne dirai pas qu’il ne faut pas découvrir cette saga. Je pense qu’il faut essayer, mais que le rythme de la narration peut ennuyer un certain type de lecteur dont je me suis découverte comme en faisant partie.
Plus de détails dans cet article.

Légion, de Brandon Sanderson

On part du côté d’un autre auteur dont le nom est bien ancré dans l’univers de la Fantasy. Légion est une nouvelle de Brandon Sanderson dont le thème et la mise en place sont brillants – du moins à mes yeux. J’ai adoré et j’ai trouvé cela original. Je vous laisse la surprise de cette découverte que je vous recommande vivement !
Plus de détails dans cet article.

Ce que disent les morts, de P. K. Dick

Encore plus étrange que Légion, la nouvelle Ce que disent les morts est un concentré de Science Fiction. J’ai moins apprécié même si je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé. Les personnages m’ont moins touchée, le fil narratif m’a semblé plus décousu. C’est tout de même à essayer, je pense, cela change des lectures habituellement présentées ici.
Plus de détails dans cet article.

BANDES DESSINEES

Les Elfes
Tome 1 : Le crystal des elfes bleus
Tome 2 : L’honneur des elfes sylvains
Tome 3 : Elfe blanc, Coeur noir
Tome 4 : L’élu des semi-elfes

J’ai commencé la sage Elfes avec les quatre premiers tomes. C’est classique dans les thèmes et le traitement des personnages pour le moment. Les dessins sont plutôt agréables et beaux. Et je ne me suis pas ennuyée en lisant ces albums. Une bonne découverte.

Kaamelott, Tome 1 : L’armée du Nécromant

Vous voulez une tranche de rire ? Vous êtes également fans de Kaamelott ? C’est fait pour vous ! Je me suis bien amusée en lisant cette BD.
Plus de détails dans cet article.

Les Reines de Sang, Aliénor la légende noire, Tome 5

Manœuvres politiques, trahisons, machinations, etc. etc. La recette est toujours la même et ce n’est pas pour me déplaire. C’est avec joie que j’ai pu continuer les aventures d’Aliénor !
Plus de détails dans cet article.

Le Crépuscule des Dieux, Tome 0 : La malédiction de l’anneau

Le Crépuscule des Dieux, tome 0. Je me suis sentie bien déboussolée lorsque j’ai  compris avoir commencé et fini toute la première partie du cycle sans connaître l’existence de ce tome… Bon on peut toujours le lire comme une préquelle. Après tout habituellement on ne commence pas par zéro mais par 1 n’est ce pas ? Mais bon ! Le mal est réparé ! C’est à l’image de tout le reste, et ça expose bien les origines de l’anneau. Un bon moment en somme.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans DIVERS, Les lectures du mois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s