Ce que disent les morts – de Philip K. Dick

Ce que disent les morts est une nouvelle de l’auteur Philip K. Dick. Il s’agit d’une nouvelle de Science-Fiction à l’intrigue particulière…

ce-que-disent-les-morts-99442

Quatrième de couverture :

Cryogénisé à sa mort, le très puissant et richissime Louis Sarapis n’a pu être réanimé ; pourtant, il continue à diriger son entreprise et à intervenir dans la vie politique américaine ! Impossible de téléphoner, d’écouter la radio, de lire le journal ou d’allumer le téléviseur sans entendre ses paroles venues de l’espace…

Avis personnel :

Cette nouvelle ne m’a pas déplu, mais elle ne m’a pas transcendée non plus. Je vais essayer d’expliquer le pourquoi de ce constat mitigé.

Le concept est sympathique. La société a évolué et a mis au point un certain nombre de technologies dont celle de la semi-vie. Après la mort, dans cet univers de fiction, on est cryogénisé et l’on peut être réanimé un certain nombre de fois pour continuer à parler à ses proches ou pour mener ses affaires.

Lorsque le personnage Louis Sarapis meurt, on ne parvient pas à le réanimer… Mais on commence à entendre sa voix dans l’espace, puis dans tous les médias, jusqu’à saturation totale de ceux-ci par les pensées du défunt sur la politique du pays. En jeu, l’investiture d’un candidat en particulier…

Le mystère est entretenu un moment sur le pourquoi de ce miracle. Au coeur de tout cela, l’héritière de l’entreprise de Sarapis, qui est toxicomane et dépressive, échappe au contrôle de ceux qui veulent l’aider ou la manipuler.

Puis la vérité éclate… Tout cela n’est qu’une manipulation programmée par certains personnages dont je tairai le nom pour éviter de donner trop d’informations à de futurs lecteurs…

Donc jusque là tout va bien, c’est plutôt sympathique et attractif si on oublie que le rythme du récit n’est pas toujours lissé – à mon goût.

Mais soudain, la nouvelle se termine… et… il n’y a pas de fin… On ne sait pas si les personnages parviennent à résoudre l’affaire, si la mission allouée à l’un d’eux réussit… Bref, on reste sur sa faim… Et si les fin ouvertes c’est bien, les fin qui donne une solution à l’intrigue mise en place c’est meilleur.

D’où mon avis mitigé.

Ensuite je ne nie pas le potentiel interprétatif de l’oeuvre : éthique humaine, manipulation des médias, frontière entre science et superstition, etc. Là pour le coup il y a quelque peu matière à s’amuser.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, Philip K. Dick. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ce que disent les morts – de Philip K. Dick

  1. valdomir dit :

    Je n’ai jamais été fan de K Dick même si les films tirés de ses nouvelles m’ont beaucoup plus. Trop alambiqué pour moi ou trop space, je n’ai pas suivi.
    Par contre en fantaisie, entre Gemmel et Martin, j’aime beaucoup Abercombrie. Sombre, peu flatteur en général sur la nature humaine avec des réflexions que j’apprécie bien, c’est pour moi un très bon auteur. Je viens de finir sa trilogie sur la mer éclatée et c’est un régal.
    bon week end
    valdo

  2. Ping : Les lectures des mois de juin 2016 et juillet 2016 | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s