Le Crépuscule des Dieux – Tome 1 : La Malédiction des Nibelungen – de Jarry et Djief

CrepusculeDesDieuxLe1_22052007_62832

Le Crépuscule des Dieux
Tome 1 : La Malédiction des Nibelungen

La mythologie nordique est un univers fascinant, riche, drapé de mystères et de récits passionnants. C’est donc naturellement que mon regard s’est tourné vers une série de Bande dessinée qui traite de ce thème, et à travers un récit célèbre : celui des Nibelungen, de Siegfried et de Brünnhilde, etc.

Ce premier tome met en place l’univers du cycle et l’enjeu de l’intrigue : le destin des dieux et des hommes, le Ragnarök, précipité par la malédiction de l’Anneau des Nibelungen. De ce fait les informations qui se succèdent sont riches et les auteurs essaient – parfois difficilement à mon avis – de faire avancer une intrigue tout en livrant une somme d’informations importante au lecteur. J’en viens à ma principale critique, la masse informative et la confusion que cela crée parfois dans l’intrigue. Après je n’étais peut-être pas au meilleur de mon attention à la première lecture, mais ce n’est qu’à la deuxième que j’ai pu assimiler l’essence de ce tome. Cela étant dit, je ne nie pas l’intérêt de ce divertissement ! Bien au contraire, j’ai pris plaisir à le lire et j’enchaînerai avec la suite.

Concernant les dessins, ils sont parfois beaux, parfois plus décevants. Il y a des planches superbes, comme celle de la vision du Ragnarök page 32 (ce n’est qu’un exemple) et des planches moins belles, celle de la Prophétesse page 7 (par exemple, et c’est un avis subjectif). Mais globalement c’est plutôt une belle BD (dis-je du haut de mon avis de novice en la matière !).

Une dernière chose à savoir, les noms des personnages ne sont pas forcément ceux que l’on connaît. Une petite recherche rapide et la lumière se fait, on sait que Odin s’appelle également Wotan, ce nom en vieux Haut-allemand, Loki s’appelle Loge. Bizarrement cette différence concernant les noms apporte une richesse supplémentaire : c’est presque un jeu de retrouver qui est qui et d’apprendre à les nommer différemment.

crepusculedesdieuxp

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans BANDE DESSINEE, Le Crépuscule des Dieux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Crépuscule des Dieux – Tome 1 : La Malédiction des Nibelungen – de Jarry et Djief

  1. Ping : Les lectures du mois d’Avril 2016 | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s