L’Anneau de Salomon – de Jonathan Stroud

Ces derniers temps les lectures se sont espacées, par manque de temps et d’envie. J’essaie de m’y remettre car le temps passe et le néant s’installe ! Voici donc (enfin !) l’article sur une lecture commencée début février : L’Anneau de Salomon de Jonathan Stroud.

livre-l-anneau-de-salomon-93-0

Quatrième de couverture :

Pris par un de ses célèbres accès de colère, Bartiméus mange le magicien qu’il est censé servir ! C’est Asmira, une jeune mercenaire aussi débrouillarde que téméraire qui le sauve, et voilà l’irascible djinn à ses ordres. Ce qui n’est pas de tout repos car la jeune femme, aux services de la Reine de Saba, est censée voler l’anneau magique du roi Salomon puis l’assassiner ! Heureusement, l’humour et la ruse de Bartiméus, obligé d’aider Asmira, sont aussi grands que les châtiments qui l’attendent !

Avis personnel :

Je tiens à signaler que le temps que j’ai mis à reprendre la lecture n’a rien à voir avec la qualité du roman, c’est lié à des facteurs personnels que je n’évoquerais pas ici. Donc le temps que j’ai mis à le lire n’est pas un indicateur de sa qualité !

Je connaissais la plume de Jonathan Stroud à travers la trilogie de Bartiméus que j’ai relu à plusieurs reprises étant plus jeune. Je savais donc à quoi m’attendre et je savais ce que j’attendais. Et je n’ai pas été déçue. On retrouve cette fraîcheur bienvenue, un mélange de qualité littéraire et de détachement humoristique, notamment dans le volet de narration qui s’intéresse à notre cher Bartiméus.

L’Anneau de Salomon situe son action bien avant les événements de la Trilogie de Bartiméus. Sous le règne du roi Salomon, le démon se retrouve aux prises avec plusieurs maîtres et une conspiration de taille autour d’un objet surpuissant, l’Anneau. Le récit, que je ne détaillerai pas pour ne pas vous spoiler, est agréablement bien mené et bien rythmé. Sincèrement, à chaque fois que j’ai ouvert ce livre, j’ai passé un bon moment et je ne me suis jamais ennuyée.

Si vous avez besoin d’un moment entre des pages sympathiques, agréables à lire, et plaisantes à suivre, je vous le conseille. De même, je pense qu’on n’est pas obligé de connaître la trilogie pour comprendre et apprécier cet ouvrage ! Lancez-vous !

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Jonathan Stroud, La Littérature de Jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Anneau de Salomon – de Jonathan Stroud

  1. Ping : Lectures du mois de février 2016 et du mois de mars 2016 | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s