Retrospect 2015 : Mes coups de coeur Fantasy/SF…

Je vous livre ici mon deuxième classement pour ce Retrospect 2015, le top 5 de mes lectures Fantasy et SF !

Mes coups de cœur sont…

Coup de cœur 5
La Mort de la Terre, de J.H. Rosny aîné

ob_3f9064_scans128

La Mort de la Terre arrive dans ce classement pour plusieurs raisons. Tout d’abord son thème empreint de Science Fiction m’a beaucoup intéressée : dans un monde futuriste, l’humanité vit ses dernières heures. Ses tentatives de survie, dans un monde où d’autres formes de vie sont désormais les mieux adaptées, sont vouées à l’échec. C’est le récit de cet espoir vain qui va se briser dans le néant. Son message ensuite, sa manière de ramener les hommes à leur condition, de rappeler que l’horloge de la Terre nous dépasse, qu’elle a vécu sans nous un temps et qu’elle vivra probablement sans nous lorsque la marche de l’évolution nous aura rendus obsolètes. C’est plutôt pessimiste comme conception, nous rapportant à la vanité de nos actes. Mais c’est un message qui marque et qui fait toute la force du texte. Bien sûr on ne sort pas de cette lecture avec un grand sourire aux lèvres, l’aspect angoissant est trop profond. Mais on en ressort bouleversé au plus haut point.

Pour lire ce texte je vous invite à vous rendre sur cette page :
https://fr.wikisource.org/wiki/La_Mort_de_la_Terre

Coup de cœur 4
Légende, de David Gemmell

1410-legende-n_3

Gemmell est une légende – je n’ai pas pu m’empêcher de faire ce jeu de mot, pardonnez-moi – mais ce n’est pas pour cela que cet auteur est dans ce classement. C’est avant tout parce que j’ai passé un très bon moment en compagnie de Légende. Ce texte me semble parfait, les personnages sont intéressants, l’intrigue est prenante, l’action est bien menée, les pistes de réflexions ne sont pas nombreuses mais solides. C’est donc un coup de cœur. Si vous ne connaissez pas Gemmell, commencez par Légende, c’est un très bon début !

Coup de cœur 3
L’Ere des Miracles – Tome 2 : La Couronne de l’Elue, de Richelle Mead

couronne de l'élue richelle mead

C’est le hasard qui a placé le tome 2 de cette série à la même place au classement que le tome 1 l’an passé. En effet, le tome 1 avait déjà été un coup de cœur pour 2014. Voici le tome 2 en coup de cœur 2015 !
Les qualités de ce livre sont nombreuses : l’intrigue est prenante, captivante, ouvrant de nouvelles perspectives et renouvelant la vision que l’on a de cette fiction ; les deux personnages principaux sont attachants ; et l’idée est brillante : dans un monde futur, l’humanité a dû résister à une épidémie mortelle qui a laissé des séquelles au sein des peuples. Dans ce monde qui a subi une épreuve apocalyptique, la superpuissance politique mondiale tente d’instaurer un ordre où l’esprit patriotique doit être la seule religion, où tout est bien ordonné et calculé. Mais en filigrane, les forces occultes se livrent un combat sans merci pour obtenir le pouvoir. Les divinités d’antan agissent à travers leurs élus pour régner sans partage… et tout l’ordre établi est remis en cause…
J’attends avec hâte la suite de cette série que vous recommande bien évidemment !

Coup de cœur 2
Le cycle Les Cités des Anciens, de Robin Hobb

ca8

Le visuel de la couverture ci-dessus ne vous présente que le tome 8. Mais je voudrais inclure cette oeuvre dans le classement en tant que cycle complet. En effet, Les Cités des Anciens, est un cycle que j’ai envie de qualifier d’exceptionnel par rapport à beaucoup d’autres. C’est la série qui m’a permis de découvrir la plume de Robin Hobb, une grande pointure de la Fantasy.
Cette oeuvre m’a conquise grâce à de nombreuses qualités. La plume de l’auteur ne lésine pas sur les détails, générant un monde et des personnages très crédibles et auxquels j’ai totalement adhéré. Si elle sait présenter les choses, leur donner de la consistance, ce n’est pas au détriment de l’intrigue et de l’action qui sont elles aussi très bien menées. En somme le rythme est bien dosé dans une écriture fluide.
J’ai parcouru ce cycle sans ressentir d’ennui ou de difficulté. J’ai rêvé au fil de l’épopée des dragons infirmes et de leurs gardiens, suivant chaque étape avec attention. Bien sûr certains personnages m’ont plu plus que d’autres, certains m’ont même parfois agacée. Mais c’est aussi inévitable. On a là c’est un monde complet, qui contient son lot d’adoration et de rejet.
Même si vous avez l’impression que je le dis souvent, je vais conclure cet avis enthousiaste par : je vous le recommande !

Coup de cœur 1
Chroniques du Tueur de Rois – Tome 1 : Le Nom du Vent – de Patrik Rothfuss

le_nom_du_vent_rothfuss

On arrive à quelque chose de très différent de tout ce qui a pris place dans ce classement… Ce récit est tellement différent qu’il m’a laissé un souvenir impérissable et très positif. Cependant, je tiens à le dire tout de suite, le concept d’écriture du Nom du Vent ne plaira pas à tout le monde. C’est très long, très posé, très spiralaire dans sa progression. On est loin des récits classiques, linéaires ou peu ramifiés, qui présentent un objectif concret et cherchent à le remplir, livrant alors au lecteur un concentré d’action et divertissement purs.
Le Nom du Vent c’est la chronique de la vie du Tueur de Roi, de son enfance jusqu’à ses heures de gloire à l’université dans ce tome 1. L’auteur prend le temps d’illustrer les étapes de la vie du personnage, de son bonheur initial jusqu’à la tragédie qui le projette dans la misère, puis au moment où il trouve les clefs d’un avenir possible et se bat pour y arriver. C’est aussi le récit d’une vengeance, la vengeance contre les Chandrians, ce mirage difficile à attraper et qui a pourtant signé la fin du bonheur de notre héros.
L’écriture est particulièrement bien travaillée. L’auteur – et donc son traducteur – pratique souvent une prose travaillée, avec des tonalités ressemblant à de la poésie qui reviennent régulièrement. J’ai rarement trouvé de Fantasy aussi bien écrite que dans le Nom du Vent.
Le style n’est pas le seul travail de l’auteur dans le corps même du texte. Il crée un jeu littéraire dans le mode de narration. C’est un récit qui en ouvre un autre. Le narrateur de la partie initiale laisse sa place au personnage qui va raconter son histoire, faire sa chronique. On a alors le retour du vieil homme sur l’être qu’il a été autrefois, et cela est également bien mené. Cela donne au livre une dimension particulière, une âme qui lui est propre.
Tout cela forme un amas de qualités qui m’ont énormément plu. Mais je suis consciente que ce type de récit n’est pas au goût de tout le monde. Cela dit, essayez, peut-être aurez-vous alors une bonne surprise !

3369-0904-vent

Extrait du Nom du Vent :

Début du Chapitre 18

La plus remarquable des facultés de notre esprit est sans doute sa capacité à faire face à la douleur. Selon la pensée classique, l’esprit est doté de quatre portes, que chacun franchit selon la nécessité qui l’y pousse.
La première, c’est celle du sommeil. Le sommeil nous procure un abri loin du monde et de toutes ses souffrances. Le sommeil facilite le passage du temps, mettant à distance ce qui nous a fait du mal. Lorsqu’une personne est blessée, bien souvent, elle perd connaissance. De même, quelqu’un qui apprend une nouvelle bouleversante pourra s’évanouir. Franchir cette première porte, c’est la façon dont l’esprit se protège de la douleur.
La deuxième porte est celle de l’oubli. Il est des blessures trop profondes pour guérir, du moins pour s’en rétablir promptement. De surcroît, nombre de souvenirs sont tout simplement trop douloureux et on ne peut en espérer aucun apaisement. Le vieux dicton selon lequel « le temps guérit tous les mots » est faux. Le temps guérit la plupart des maux. Le reste est dissimulé derrière cette porte.
La troisième porte est celle de la folie. Il y a des moments où l’esprit subit un tel choc qu’il se réfugie dans la démence. Bien qu’il semble difficile de pouvoir en tirer quelque bénéfice que ce soit, c’est pourtant le cas : il est des moments où la réalité n’est que souffrance et pour échapper à cette souffrance, l’esprit doit s’affranchir de la réalité.
La dernière porte est celle de la mort. L’ultime recours. Rien ne peut nous atteindre une fois que nous sommes morts, du moins c’est ce que l’on nous a dit.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

 

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans De choses et d'autres, DIVERS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Retrospect 2015 : Mes coups de coeur Fantasy/SF…

  1. valdomir dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord meilleurs vœux et plein de bons moments à partager pour cette nouvelle année.
    Je n’ai rien mis en commentaire depuis quelques temps mais la lecture de Kushiel m’avait laissé songeur n’ayant pas vraiment accroché et du coup sans inspiration particulière.
    Cependant, sans doute effet nouvelle année, à la lecture de tes coups de cœur de 2015, je te rejoins sur 3 d’entre eux et vais donc lire les deux autres.
    Les trois que je connais sont dans des styles très différents et je suis bien en peine pour les classer tant j’ai aimé les lire. Je vais réfléchir à mes propres coups de cœur pour cette année.
    Je ne peux que te conseiller à nouveau de lire l’âme de l’empereur.
    bonne lecture
    valdomir

    • Merci pour tes voeux Valdomir !

      Ah c’est dommage pour Kushiel. Ses particularités ne te correspondent peut-être pas.

      Je suis curieuse de savoir quels titres tu n’as pas lu dans mon top coup de coeur ?

      J’espère que quand tu auras fait ton classement (et c’est plutôt difficile à faire !) tu me le partageras🙂

      Oui tu m’en avais parlé… La vérité est la suivante, je ne me souviens plus que c’est celui là que tu m’as conseillé lorsque je me retrouve devant le rayon de Sanderson en librairie (plutôt conséquent !). Je vais le noter pour l’acquérir et le faire entrer dans ma PAL ^^

      Merci🙂

    • Ça y est j’ai l Âme de l Empereur ! Je le commence tout de suite🙂

    • Voilà, j’en ai fini la lecture. Je vais essayer de faire l’article dans la journée (ou tout de suite) pour donner mon avis. Mais sache que c’est une très bonne recommandation et que je ne regrette pas de l’avoir lu !

  2. valdomir dit :

    Hello,
    Content que ce livre te plaise, j’y ai trouvé une forme de poésie qui m’a beaucoup plu et une originalité dans les idées bienvenue. Dans un sens, un peu de ce que j’ai aimé dans le nom du vent.
    Pour les deux livres que je connaissais pas, il s’agit de la couronne de l’élue et de la cité des anciens.
    Richelle Mead est une parfaite inconnue pour moi et je suis assez tenté de démarrer par elle car je connais Hobb et il me laisse plus dubitatif.
    J’ai lu de lui la série de l’assassin royal et je ne sais toujours pas si cela m’a plu ou pas car je suis passé par des phases très contrastées où j’ai parfois détesté son héros n’arrivant pas à le comprendre et donc à le suivre. Peut être est ce l’aspect assez masochiste parfois du personnage qui m’a arrêté rejoignant sur ce plan Kushiel. Va falloir que je consulte pour découvrir pourquoi ^^.
    Bon ce week-end je commence à réfléchir à mon classement!!!
    Bonne lecture
    Valdomir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s