Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Chapitre 20 : La Cinquième bataille : Nirnaeth Arnoediad

1507-1

Quenta Silmarillion
Chapitre 20 – La Cinquième bataille : Nirnaeth Arnoediad

Nirnaeth Arnoediad signifie les Larmes Innombrables et désigne la cinquième bataille du Bereliand, symbole de pertes multiples : perte des alliances, perte de la vie du Roi des Noldor, et perte de la possibilité immédiate de vaincre Morgoth.

C’est Maedhros, l’un des fils de Fëanor, qui prend l’initiative de mener cette bataille contre Morgoth. Seulement, tout le monde ne répond pas à son appel. Il manque le Doriath ou Nargothrond par exemple. Cela jette une ombre sur le plus bel espoir : Gondolin répond à l’appel, sortant de sa solitude recluse pour prendre les armes aux côtés des Nains, des Elfes et des Hommes contre Angband. Outre le problème des forces absentes, la traîtrise est également un obstacle. La victoire est condamnée par le savoir que les espions de Morgoth transmettent à leur chef au sujet des stratégies des Eldar. Il y aura également la perfidie d’Ulfast, qui fit se retourner les Hommes contre les Eldars au cours de la bataille.

Au coeur de ce chaos, Fingon, le Roi des Noldor, perd la vie, massacré par Gothmog, le lieutenant des balrogs. Pressé par Hùrin et Huor, les chefs des Hommes de Dor-lomin, toujours fidèles aux Eldar, Turgon quitte le champ de bataille pour préserver les forces restantes de la glorieuse Gondolin. Hùrin et Huor tiennent l’arrière-garde, permettant la retraite de Turgon. Huor est tué. Hùrin est capturé. Il refuse de livrer les secrets de Gondolin à Morgoth. L’Ennemi le maudit, lui et sa lignée, et l’enchaîne à un siège de pierre au sommet du Thangorodrim, d’où il sera condamné à voir le destin de sa lignée à travers les yeux mêmes de Morgoth.

Au lieu d’améliorer la situation de Bereliand, cette défaite achève de faire tomber nombre de contrées sous l’influence de l’Ennemi. Dans ce chaos, le jeune Tùrin Turambar, fils de Hùrin va faire face à sa funeste destiné.

Petit extrait :

Alors sur la plaine d’Anfauflith, au quatrième jour de la guerre, commença Nirnaeth Arnoediad, les Larmes Innombrables, car il n’est ni chant ni récit qui puisse en décrire les souffrances.

Glossaire :

Fingon : Fils de Fingolfin, frère de Turgon, Roi des Noldor.
Turgon : Seigneur de Gondolin, fils de Fingolfin, frère de Fingon. Roi des Noldor de droit suite à la mort de Fingon.
Hùrin : Seigneur de la maison d’Hador, frère de Huor.
Huor : Seigneur de la maison d’Hador, frère de Hùrin.
Ulfast : Traitre, homme à la solde de Morgoth.
Dor-lomin : Contrée de Bereliand donné à la maison d’Hador, qui appartient donc à Tùrin suite à la mort de son père.
Morgoth : l’Ennemi des Eldars et des peuples de Bereliand, le Valar déchu, Melkor.
Gothmog : Balrog, lieutenant de Morgoth.
Thangorodrim : Les sommets qui couvrent Angband, elevés par Morgoth.
Angband : Forteresse souterraine de Morgoth au Nord de Bereliand.

Avis personnel :

Etant donné le délai que j’ai laissé s’écouler entre l’article sur le chapitre 19 et celui-ci, il m’a fallu renouer avec le Silmarillion… et relire ce passage en détail ! Et c’est un vrai plaisir de replonger dans ce récit ! (Même si j’avoue avoir dû patauger quelques instants avec les noms de certains personnages pour recoller les morceaux…) Le style est toujours aussi travaillé, épique à souhait, portant le lecteur à travers les tenants et les aboutissants de cette grande bataille. Je ne regrette pas le moment passé à lire et à rédiger cet article que j’espère satisfaisant. J’espère que vous en avez fait une bonne lecture.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, J.R.R. Tolkien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Chapitre 20 : La Cinquième bataille : Nirnaeth Arnoediad

  1. Ping : Le Silmarillion – Sommaire | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s