Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Chapitre 3 : La venue des Elfes et la captivité de Melkor

L’apparition des Elfes se fait dans les eaux du Lac de Cuivenen, sous le joug des Ténèbres et de Melkor… Leurs premiers pas et leur relation avec les Valar s’établient entre ces pages…

1507-1

Quenta Silmarillion
Chapitre 3 : La venue des Elfes et la captivité de Melkor

Tandis que les Valar prospèrent à Valinor, les Terres du Milieu sont toujours plongées dans les ténèbres. Melkor étend son influence et bâtit une autre forteresse sur les côtes nord-ouest. Elle s’appelle Angband.

Oromë et Yavanna informent les autres de ce qui se passe sur le continent. Le moment où les Enfants d’Ilùvatar vont apparaître approche… Il faut contrer Melkor mais d’après le Grand Chant, les Enfants d’Ilùvatar devront faire face aux ténèbres à leur naissance. Varda crée alors de nouvelles constellation pour les réconforter.

C’est aux abords du Lac de Cuivenen, c’est-à-dire L’Eau de l’Eveil, que les Enfants d’Ilùvatar apparaissent. Les Elfes tombent immédiatement sous le charme des étoiles.

Ils restent longtemps près du lac, ignorés de tous sauf de Melkor qui leur envoie des monstres pour les tourmenter. C’est finalement Oromë qui les découvre à son tour au cours de l’une de ses chevauchées. Il les appelle Eldar, c’est-à-dire peuple des Etoiles. Les Elfes ont d’abord peur de lui car ils le prennent pour une créature de Melkor. Mais ils se rendent compte que son visage est baigné de la lumière d’Aman et qu’il est donc bon.

Les Elfes qui ont été enlevés par Melkor furent torturés et corrompus. Ils devinrent la race des Orcs, ennemis de ceux qu’ils furent eux-mêmes jadis… Les Orcs devinrent innombrables et malfaisants.

Oromë repartit prévenir les Valar de la venue des Eldar qui sont également appelé Quendi. Pour les protéger de Melkor, Manwë décide de reprendre le contrôle d’Arda. Les Valar s’arment donc et marchent contre Melkor.

Ils le déjoue à Angband et l’Ennemi se retranche à Utumno. Retournant les Terres et les Mers, les Valar parviennent à briser les cavernes de Melkor. Tulkas remporte le duel contre l’ancien Ainur qui est emmené captif à Valinor. La paix put enfin baigner les Terres du Milieu, toujours privées de la lumière du Soleil et de la Lune qui n’ont pas encore été créés. Mais cette paix ne pouvait être que latente… Melkor était prisonnier, toujours vivant et prêt à déjouer ses pairs. De plus, certains de ses fidèles, dont Sauron, n’ont pas été retrouvés.

Certains Valar voulaient laisser les Quendi régner sur Arda mais Manwë voulait les faire venir à Valinor pour les admirer. Oromë se chargea de mener les Eldar jusqu’à l’Extrême-Ouest. On distingue les Eldar qui suivirent Oromë et les Avari qui restèrent auprès du Lac et ne virent jamais Valinor. De même, à terme, les Elfes qui s’arrêtèrent dans l’Ouest de la Terre du Milieu sans jamais voir Valinor créèrent une autre distinction entre les Elfes dits de Lumière (ceux qui ont été à Valinor) et les Elfes de la Nuit (ceux qui ont voyagé avec Oromë, mais ne sont pas allés jusqu’à la terre des Valar illuminée par les arbres de Yavanna).

Ingwë, Finwë et Elwë furent choisis comme ambassadeurs par leur peuple, puis devinrent rois.
Ingwë fut le premier à arriver avec les siens. Les Vanyar étaient considérés comme les plus beaux des Elfes et les préférés de Manwë.
Finwë fut le deuxième à mener les siens à Valinor. Son peuple était composé des Noldor, les Penseurs et les amis d’Aulë.
Les plus nombreux, les Teleri d’Elwë furent les derniers à arriver car ils ont été retardés. Ce sont les Elfes marins gouvernés par Olwë le frère d’Elwë que l’on croit disparu.

Vocabulaire :

Quendi : nom générique pour l’ensemble des Elfes, peu importe leur provenance et leur choix concernant le voyage vers Valinor en compagnie d’Oromë.
Avari : Ceux qui refusèrent de quitter Cuivenen et ne virent jamais Valinor.
Eldar : Terme qui n’est employé que pour qualifier les Elfes des trois Tribus : Vanyar, Noldor et Teleri. Ce terme exclut les Aviri.
Elfes de la Nuit : Les Elfes qui ne traversèrent pas jusque Valinor et restèrent dans les ténèbres des Terres du Milieu.
Elfes de Lumière : Les Elfes qui virent Valinor au commencement des temps et les Arbres de Yavanna.
Vanyar : Les Elfes guidés par Ingwë. Ils sont arrivés les premiers. Leur nom leur vient de leurs cheveux blond-doré.
Noldor : Les Elfes guidés par Finwë, ce sont les Penseurs, les sages.
Teleri : Les Elfes les plus nombreux, les Chanteurs. Ils sont arrivés les derniers à Valinor. Beaucoup d’entre eux sont restés dans l’Ouest de la Terre du Milieu et n’ont pas traversé.
Ingwë : Ambassadeur puis roi des Vanyar.
Finwë : Ambassadeur puis roi des Noldor.
Elwë : Ambassadeur des Teleri, il ne finira jamais le voyage, ayant rencontré Melian et tombé irrémédiablement amoureux d’elle. Il deviendra Thingol en Beleriand.
Olwë : Frère d’Elwë qui finit le voyage avec les Teleri.

Extrait :

[…]

On dit que lorsque les habitants d’Eldalië quittèrent Cuivenen, Oromë était en tête, monté sur Nahar, son cheval blanc aux sabots d’or, et qu’après avoir contourné la mer d’Helcar par le nord ils se dirigèrent vers l’ouest. Mais là, ils virent devant eux vers le nord les grands nuages qui planaient sur les ruines de la guerre et obscurcissaient les étoiles, et beaucoup prirent peur et changèrent d’avis. Ils repartirent en arrière et se perdirent à jamais.
La marche des Eldar vers l’ouest fut longue et lente, car ils devaient traverser des territoires immenses, difficiles, sans route ni chemin.

[…]

Avis personnel :

Cette exode en trois partie des Elfes commence à poser les bases des embranchements dans leur hiérarchie et leur généalogie. Il convient de ne pas les survoler pour comprendre la suite. En effet, les Noldor ne sont pas les Vanyar, et les Teleri ne sont pas les Noldor. Cela va créer des antagonismes, notamment avec ce qui touche à Feanör par la suite.
La distinction entre Elfes de Lumière et Elfes de la Nuit, ou la distinction entre Eldar et Avari, semblent également importantes sources de ramifications. A suivre donc.

Ce passage est, une fois encore, vivant de sa poésie et de sa narration en méandres qui dépeint lentement la manière dont s’est organisée la genèse des Elfes en Terre du Milieu. Cela m’a beaucoup plu.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, J.R.R. Tolkien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Chapitre 3 : La venue des Elfes et la captivité de Melkor

  1. Ping : Le Silmarillion – Sommaire | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s