Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Ainulindalë

Se lancer dans la lecture du Silmarillion est un défi que j’ai décidé de relever. Afin d’accompagner cette lecture et de me constituer un journal de bord pour cet univers vaste et complexe, je vais écrire un article pour chaque partie que je lirai. Le but étant principalement de reconstituer ma lecture et de donner mon avis. C’est donc avant tout pour moi. Mais cela peut également servir de guide à ceux qui voudraient tenter l’aventure !

1507-1

Ainulindalë

Ainulindalë est un texte qui ouvre l’ouvrage qui s’intitule Silmarillion dans les rayonnages de vos librairies ou bibliothèques. Ce texte narre la création du monde par Eru, également appelé Ilùvatar.

La création du monde se fait à travers un Grand Chant. Ce Chant est incarné par la beauté d’harmonies qu’Ilùvatar produit en compagnie des fils issus de sa pensée, les Ainur. Leur musique crée Arda, la Terre.

la lutte entre la Création et le Mal se manifeste dès la Grande Musique. Melkor – qui sera appelé Morgoth sur Arda – nourrit le désir de dominer et de surpasser tout ce qui est. Il tente de pervertir la mélodie d’Ilùvatar et perturbe ses frères Ainur. Trois chants se succéderont pour tenter de le contrer et le sage Ilùvatar devient terrible. Il signifie à Melkor que son désir secret fait partie de Sa Création. Ce qui doit être sera et le désir d’émancipation de Melkor est vain. La colère de l’Ainur n’en est que plus intense.

Les Ainur sont charmés par la Création et souhaitent voir Arda prendre forme. Ils veulent y accueillir les Enfants d’Ilùvatar. Il s’agit d’abord des Premiers Nés, les Eldars, puis des Successeurs, les hommes.

Ilùvatar exauce leurs désirs. Il dit : Eä ! Que ces choses soient ! et le Monde qui Est se matérialise. Les Ainur qui le désirent peuvent descendre dans Eä et devenir les Valar. Les Valar composent et donnent à Arda la forme rêvée de la Grande Musique. Le Monde chanté par les Ainur auprès d’Ilùvatar n’était qu’Annonce et Prophétie. Il faut donc tout créer.

Parmi les Valar se trouve Melkor. Il revendique les terres. Manwë, son frère par l’esprit d’Ilùvatar, s’oppose à lui pour l’empêcher de compromettre l’avènement d’Arda dans Eä.

Ceci est la première guerre entre Melkor et les Valar. Cette guerre bouleverse la création. Chaque chose faite est défaite, détournée. Le monde se construit au milieu de destructions et de luttes. Il prend peu à peu forme… La demeure d’Ilùvatar fut enfin établie dans les Abîmes du Temps, parmi les étoiles innombrables.

Dès ce chapitre, on sait déjà que la Magie des Valar prendra fin à la fin du Troisième Age. La vision est complètement générée à l’issue du troisième thème d’Ilùvatar, ce qui me fait m’interroger : y aurait-il un thème pour chaque Âge de ce fait ? Plus loin, lorsque la vision s’efface, avant qu’Ilùvatar ne génère Eä, le texte précise : Certains disent que la vision s’arrêta avec l’accomplissement de la Domination des Humains et l’effacement des Premiers Nés [les Elfes], et c’est pourquoi, bien que la Musique enveloppe toutes choses, les Valar n’ont pas vu de leurs yeux les Derniers Temps ni la fin du Monde.

Vocabulaire :

Eru/Ilùvatar : Encore appelé L’Unique ou alors Celui qui est le seul, le Père de tout. Il donne naissance aux Ainur qui deviennent des Valar en investissant Eä pour donner forme à Arda, vision générée par le Chant d’Ilùvatar.

Ainur/Valar : les Ainur sont les fils d’Ilùvatar, générés par sa pensée. Ces entités deviennent des Valar en pénétrant dans Eä. Ils donnent forme à Arda au cours de leur lutte contre Melkor. Ils deviennent donc les gardiens d’Arda et s’installeront en Valinor.

Eä/Arda : Eä désigne le Monde, l’univers matériel en opposition au Vide où séjournent Ilùvatar et les Ainur. Arda désigne le nom de la Terre.

Melkor : Il est à l’origine du Mal, il s’oppose à Ilùvatar et à ses frères Ainur dès la création.

Manwë : Il est le premier des Valar et le maître d’Arda. Il s’oppose à Melkor.

Extrait :

Alors les voix des Ainur, tels des harpes, des luths, des flûtes et des trompettes, des violes et des orgues, tels des choeurs aux voix innombrables, commencèrent à tisser le thème d’Ilùvatar dans une mélodie grandiose. Le son des mélodies qui se fondaient sans fin l’une dans l’autre s’éleva pour tisser une harmonie qui dépassa les limites de l’ouïe en hauteur comme en profondeur, les demeures d’Ilùvatar furent pleines à déborder d’une musique dont les échos atteignirent le Vide, et ce ne fut plus le vide.

Avis personnel :

J’ai beaucoup aimé ce récit de la création d’Arda, la Terre. Cette idée de Grande Musique comme incarnation du « Verbe » et comme vecteur de la création est tout simplement sublime. Les Ainur sont fascinants. L’histoire de leurs premières luttes est digne de toute autre mythologie. Rien n’est laissé au hasard. On a d’abord l’Idée, puis la création lorsque les Ainur entrent dans Eä et deviennent les Valar. Il est très excitant de découvrir la source métaphysique qui va donner lieu à tout ce que l’on connaît de l’univers de Tolkien…
A signaler : l’antagonisme de Melkor pose d’emblée les bases manichéennes de cet univers qui fonctionne uniquement sur l’opposition entre le bien et le mal.

eru_iluvatar_timeless_palace_by_enanoakd-d6nfa5l

Image de enanoakd sur Deviantart

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, J.R.R. Tolkien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Ainulindalë

  1. Ping : Le Silmarillion – Sommaire | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s