Le lai des Enfants de Hurin, de Tolkien

Le lai des Enfants de Hurin, de Tolkien

Le lai des Enfants de Hurin est extrait des Lais du Beleriand. Ce texte est l’une des deux sources qui a permis au fils de Tolkien de reconstituer les Enfants de Hurin tel que j’avais pu le lire en novembre 2013 (voir cet article). L’autre source est le Silmarillion et toutes ses phases archéologiques.

DSC_0038

Bien qu’étant inachevé, ce lai est fascinant. Si on passe la mise en forme étrange de la version traduite en français (voir photo ci-dessous), on retrouve un fond épique et lyrique de nature tout à fait savoureuse.

DSC_0037

Quand je parle de mise en forme étrange je parle de cette disposition du vers : il est en deux parties qui se complètent l’une l’autre. Parfois la traduction est bonne et ça donne quelque chose de fluide une fois que la pensée s’est habituée à cette architecture, mais parfois la traduction donne un reflet maladroit d’une image poétique. Malheureusement je n’ai pas la version anglaise pour comparer, mais je pense que Tolkien n’a pas fait souffrir son texte d’inégalités en version originale…

Ce lai est centré sur Turin, fils de Hurin. On suit ses aventures depuis son séjour en Doriath jusqu’à son exil en Nargothrond, en passant par ses errances lorsqu’il se pense en disgrâce.

Quand on connaît le récit complet qui est donné dans l’oeuvre dont j’ai parlé en novembre 2013, redécouvrir l’histoire de Turin par ce poème est plaisant. Mais je pense que de nombreux passages peuvent rester obscurs à un néophyte et c’est dommage. Cependant, l’aventure peut très bien être tentée car, comme je l’ai déjà dit, le fond lyrique et épique est fascinant.

DSC_0034

Petit extrait visuel…

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, J.R.R. Tolkien. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le lai des Enfants de Hurin, de Tolkien

  1. Ping : Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien – Chapitre 4 : Thingol et Melian | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s