Les Salauds Gentilshommes – Tome 1 : Les Mensonges de Locke Lamora – de Scott Lynch

Les Salauds Gentilshommes
Tome 1 : Les Mensonges de Locke Lamora
de Scott Lynch

Le tome 1 des Salauds Gentilshommes nous plonge dans un univers aussi guilleret que sombre en compagnie d’une communauté de voleurs différents des autres. Malgré son originalité et sa qualité, je n’ai pas été conquise par cet ouvrage…

livres-les-mensonges-de-locke-lamora-192-1

Quatrième de couverture :

On l’appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L’autre moitié pense qu’il n’est qu’un mythe. Les deux moitiés n’ont pas tort.
En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l’épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n’en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes.
Mais voilà qu’une mystérieuse menace plane sur l’ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier,
Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire…

Avis personnel :

Il est dur de dire qu’on n’a pas aimé un livre quand on sait qu’il est de bonne qualité…
L’univers est riche et original. Pour ne citer que quelques exemples : les différentes castes de voleurs, les bandes, le parcours des Salauds Gentilshommes, leur clergé, l’idée de la Paix Secrète, les éléments alchimiques et les créations en Verre d’antan m’ont fascinée.
On évolue dans une ville si bien construite et si bien établie dans la fiction qu’elle paraît un peu plus réelle à chaque page tournée. Réelle et horriblement sombre très souvent.
Les personnages quant à eux, peuvent être intéressants. Ils ne sont pas vides, ils se construisent à travers les chapitres « interludes » qui sont des flash-back et à travers l’histoire au premier plan… Mais là s’avère le premier point de faiblesse qui m’a empêché de m’immerger dans l’histoire. Je n’ai pas aimé ces personnages… Je ne me suis pas du tout attachée à eux et ils m’ont souvent agacée plutôt que charmée. Il manquait peut-être un peu de substance psychologique chez eux dans la majeure partie du récit.
Je ne sais pas quoi penser non plus de l’intrigue. Trop longue à mettre en place à mon goût… Pas basique puisqu’elle est liée à l’originalité de cet univers, mais pas adaptée à ce que j’attendais je pense… Mon dépit vient de la frustration qui est née entre une promesse de lecture originale et quelque chose de décevant, trop lent à mon goût.
Au final, je n’ai pas accroché à l’intrigue et au caractère de la bande des Salauds Gentilshommes.

Comme je le disais, il est difficile de dire que je n’ai pas aimé car j’ai conscience de la richesse de ce livre. Il s’agit d’une histoire de goût personnel je pense. J’ai trouvé l’intrigue affreusement longue et plate… Je ne me suis amusée que sur les cinquante dernières pages, ce qui fait peu court pour un livre de 550 pages.

Mon avis est donc négatif… Mais cela ne m’empêche pas de reconnaître le bien fondé de la réputation de ce roman et j’encourage ceux qui le veulent à tenter car, a priori, quand on écume le web, ça plaît bien plus que ça ne déplaît en général.

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction, Scott Lynch. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les Salauds Gentilshommes – Tome 1 : Les Mensonges de Locke Lamora – de Scott Lynch

  1. LeOn dit :

    Coucou !
    Merci pour ton avis honnête sur ce livre. Je l’ai acheté il y a quelques temps justement au vu de toutes ces critiques et j’apprécie tout de même lire quelque chose d’un poil plus négatif. Par exemple, beaucoup encensent Druide de Oliver Péru et je lui reconnais moi-même d’énormes qualités. Pourtant quelque chose coince et le livre n’a clairement pas été un coup de cœur.
    Peut-être en sera-t-il de même avec Les Salauds Gentilshommes ? En tout cas ton avis m’aide au moins à revoir mes attentes à la baisse 🙂

    • De rien 🙂 Même si c’était difficile de le formuler pour ne pas masquer les qualités évidentes de cet ouvrage, je tenais quand même à parler de ma déception.
      Tu me diras ce qu’il en a été pour toi quand tu l’auras lu ?

      • LeOn dit :

        C’est bien là la plus grande difficulté : parler de notre déception tout en conseillant un peu le livre car il nous a tout de même plu ^^ Qui a dit que c’était facile d’être blogueur haha ?
        En tout cas pas de problème, je reviendrai t’en parler une fois lu, un jour 🙂

        • Oh oui ce n’est pas facile… Il faut pouvoir dire ce qu’on a sur le coeur tout en restant juste pour ne pas plomber injustement un ouvrage !
          D’accord, j’ai hâte de savoir ce qu’il en est pour toi !

  2. Ping : Les lectures du mois de Septembre 2014 | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s