Les lectures du mois de Mai 2014 et du mois de Juin 2014

J’ai exploré un grand nombre d’oeuvres ces deux derniers mois… Il fallait bien combler quelques lacunes cruciales en prévision des oraux du CAPES ! J’admets que quelques divertissements Fantasy se sont glissés dans le tas mais c’est aussi ça la vie : des temps de plaisir et des temps de plaisir plus sérieux (car oui la littérature est aussi un plaisir si on trouve ses affinités !)

– THEATRE –

Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand

Cyrano de Bergerac est la célèbre pièce d’Edmond Rostand. Tantôt légère et comique, tantôt sérieuse et tragique, cette pièce est un chef d’oeuvre du théâtre français que je vous recommande. Pour plus de détails je vous renvoie à cet article.

CYRANO DE BERGERAC

Les Fourberies de Scapin, de Molière

Comédie de Molière tirant sur la farce, cette pièce est rapide à lire, plaisante et l’on ne peut que rire des victimes du roué Scapin. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui est en soit une relecture, mais ma mémoire me faisant défaut, ce fut une complète redécouverte ! Pour plus de détails sur la pièce voir cet article.

scapin

L’Illusion comique, de Corneille

L’Illusion comique, une pièce incontournable du répertoire cornélien et l’une des plus belles mise en abyme du théâtre – très différente du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare qui traite de ce thème autrement. L’histoire est captivante et le procédé surprenant au premier abord. Mais on lui trouve vite son charme. Je me demande ce que cela peut donner en représentation… voilà bien là la limite du lecteur du théâtre… où l’imagination comble le vide d’une scène qui n’est pas visible.
Pour plus de détails je vous renvoie à cet article.

illusion comique

Suréna, de Corneille

Une belle tragédie avec tout ce qu’il faut pour remplir son rôle… J’ai pris plaisir à cette lecture qui a comblé quelques lacunes en plus. J’en garderai donc un très bon souvenir.
Pour plus de détails voir cet article.

suréna

La farce de Maître Pathelin

D’un auteur anonyme, cette farce médiévale est la digne représentante de ce genre dans sa forme la plus aboutie. Maître Pathelin, un avocat roué, tente de remédier à la misère de son ménage en trompant un marchand de tissu. Lorsque la victime de son tour viendra réclamer son argent, Pathelin feindra d’être à l’agonie et sa compagne cherchera à chasser l’intrus. Ce passage, extrêmement drôle, fait intervenir un jeu particulier sur le langage. La supercherie a dû mal à prendre mais le marchand se laisse finalement convaincre et repart les mains vides… Pathelin a gagné, le coupable sort vainqueur.
Seulement, le revers de fortune n’est pas loin. Le jugement d’un berger qui vole et tue les bêtes de son maître, le fameux marchand, est sur le point d’être ouvert. Pathelin négocie avec le berger. S’il fait ce qu’il lui ordonne (c’est-à-dire ne répondre que « Bêê » à tout ce qu’on lui dira), il lui gagnera son procès. Une fois la victoire que la victoire sera obtenue Pathelin escompte forte rémunération. Au cours du procès, le marchand s’insurgera tour à tour contre le berger et Pathelin, se perdant dans ses chefs d’accusation et sera une nouvelle fois tourné en ridicule. Mais Pathelin est à son tour joué par le berger qui s’en va sans rien lui remettre… C’est le trompeur bien trompé à son tour qui est ridicule cette fois-ci.

C’est une pièce facile à lire, courte mais très drôle. J’ai beaucoup aimé.

la-farce-de-maitre-pathelin-la-farce-de-maitre-mimin-costantini-anonyme-9782253082651

La farce de Maître Mimin

Bien plus courte que la Farce de Maître Pathelin, la farce de Maître Mimin raille l’éducation scolastique en dépeignant les effets désastreux qu’a eu l’apprentissage des textes latins sur un étudiant, Mimin. Mimin a désappris le français, il ne parle désormais plus qu’une forme de latin. Cela met en péril son mariage avec une jeune fille. Les deux familles décident qu’il faut agir. On enferme Mimin dans une cage pour lui réapprendre le français comme certains oiseaux sont encagés pour apprendre à parler. Le tour réussi.

Ce n’est pas semblable à la farce de Maître Pathelin mais c’est tout aussi plaisant. Je le recommande également.

la-farce-de-maitre-pathelin-la-farce-de-maitre-mimin-costantini-anonyme-9782253082651

En attendant Godot, de Samuel Beckett

Théâtre déroutant… Mais théâtre intéressant. Je ne peux pas dire que j’ai aimé au sens où j’ai aimé les oeuvres citées ci-dessus. Mais j’ai apprécié, c’est une découverte que je devais faire et qui a son intérêt.
Pour plus de détails sur l’oeuvre, voir cet article.

en attendant godot

La cantatrice chauve, de Ionesco

De même, cette pièce moderne qui appartient au théâtre de l’Absurde a son intérêt et sa qualité, mais je ne peux pas dire que j’ai aimé. J’ai apprécié.
Pour plus de détails voir cet article.

cantatrice-chauve

La Leçon, de Ionesco

Cette pièce est certainement la plus horrible pièce que je n’ai jamais lu. Non pas parce qu’elle est de mauvaise qualité. Au contraire, elle est si bien faite qu’elle remplit assurément son rôle… celui de faire sombrer une situation tout à fait ordinaire dans l’absurde, puis dans l’horreur de la nature humaine à travers l’absurde. J’ai été mal à l’aise en lisant, vers la fin surtout…
Pour plus de détails sur la pièce voir cet article.

la-lecon-5688

– ROMAN –

Les Lettres persanes, de Montesquieu (Anthologie chez Librio)

J’ai réalisé un article sur cet oeuvre, par ici.
Même si la langue du XVIIIe siècle est particulière, cette lecture passe bien. J’ai bien aimé le regard sur le monde… et surtout les regards qui concernaient l’homme du XVIIIe siècle et qui nous concernent encore. Le passage qui m’a le plus marquée à titre personnel est celui sur les bombes… et les craintes de destruction immédiate et massive qu’elle engendre… Clairvoyant en ce qui concerne les catastrophes nucléaires notre cher philosophe des Lumières ?

lettres persanes

Les fleurs bleues, Queneau

Un petit article pour retracer cette lecture.
Petit tour du côté de l’Oulipo avec ce texte. C’était un agréable moment, parfois perturbant, mais une fois qu’on a saisi le concept on s’y habitue et on peut savourer les différents niveaux de jeu dans ce texte : jeux sur le langage, jeu sur le temps, jeu sur les personnalités…

fleursbleues

Le roman de renart

Une petite relecture pour rafraîchir les idées en terme de littérature médiévale… en effet ça datait de ma 5e… donc c’est loin ! Ca se lit vite, c’est plaisant… Tout pour ne pas peser sur le lecteur et contenter un petit moment… et puis il faut l’avouer, Renart est juste un personnage fantastique à suivre, même si ses différents méfaits sont particulièrement pernicieux.

le roman de renart

Le grand Meaulnes, de Alain-Fournier

Ce roman, qui est un récit de vie qui mêle de la biographie à de la fiction, est un petit roman qui change de ce que j’ai l’habitude de lire. Son rythme posé et calme est particulièrement agréable et le lecteur est accompagné pas à pas dans ce grand drame autour de l’amitié du grand Meaulnes et de Seurel. Récit d’exemplarité de la relation amicale et du dévouement, c’est un roman qui ne peut pas laisser indifférent, en tout cas qui ne m’a pas laissée indifférente. Tour à tour émerveillée, inquiète, contentée et bouleversée, je suis arrivée au bout de la lecture avec le sentiment d’avoir réellement découvert quelque chose. C’est une lecture que je conseille.
Un article détaillé est disponible en cliquant ici.

Le-grand-Meaulnes---Alain-Fournier

Les dimensions fantastiques (Anthologie chez Librio)

Cette anthologie complète rassemble les 4 volumes des Dimensions fantastiques chez Librio. Un grand nombre d’auteurs connus (Maupassant, Gautier, Flaubert, Zola) sont convoqués, mais également des moins connus et des plus surprenants (Lovecraft par exemple). Ce recueil de nouvelles fantastiques donne un large panorama sur le genre. L’avantage d’un tel ouvrage est de pouvoir le prendre et le reposer sans cesse puisqu’une nouvelle se suffit à elle-même… Comme cela on peut explorer tout en poursuivant d’autres lectures à côté.
Peut être que je parlerai de manière plus détaillée des nouvelles de certains auteurs dans leur section, mais c’est une idée qui ne se réalisera pas tout de suite.

les-dimensions-fantastiques-de-maupassant-a-l-

– POESIE –

Petits poèmes en prose, de Baudelaire

C’est Baudelaire. J’aime beaucoup ce poète, et même si j’ai dû mal avec certains poèmes en prose il y en a qui m’ont marquée et que j’ai aimé. Ce sont ceux que j’ai mis en extrait dans cet article.

petits-poemes-en-prose-ou-le-spleen-de-paris-de-charles-baudelaire-535752

– FANTASY –

Les Mémoires de Zeus, de Maurice Druon

Maurice Druon de l’académie française : rien que ça ! Et en Fantasy en plus, édité chez Bragelonne ! Bon ce sentiment d’allégresse passé, intéressons-nous au récit. J’ai adoré. J’ai trouvé originale cette manière de revisiter la mythologie grecque (ou d’ailleurs) à travers les mémoires fictives de ce bon vieux Zeus. Ces mythes sont racontés de manière engagée, émotive et captivante. Un regard sur le monde réactive la fonction initiale du mythe : transmettre une idée, un enseignement sur nous-mêmes et le monde qui nous entoure. Ce roman est un tour de force. Je vous le recommande à grands cris !
Un article est à venir.

les-memoires-de-zeus-465713-250-400

Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents, de Robin Hobb
Les Cités des Anciens, Tome 2 : Les eaux acides, de Robin Hobb

Robin Hobb, pilier du genre Fantasy, écrit à la hauteur de sa réputation. Le style de cet auteur est plaisant. L’histoire et l’univers sont creusés. Ils rassemblent des éléments traditionnels et essentiels tout en mettant cette touche personnelle qui la distingue des autres auteurs et oeuvres. Robin Hobb a également un talent certain pour fouiller la psychologie de ses personnages sans nous ennuyer et en mettant ces analyses au service du récit et de son cheminement.
J’ai pris un grand plaisir à lire ces deux tomes… et je vous les recommande également si vous êtes en mal de lecture.
Lien vers l’article du tome 1.
Article sur le tome 2 à venir.

DSC_0010les-cites-des-anciens-tome-2-les-eaux-acides

Cavalier vert, de Kristen Britain

Un article détaillé est disponible ici.
Cavalier vert a été un bon moment passé en compagnie de Karigan, l’héroïne du roman. Je pense que si ça m’a plu le rythme du récit peut déranger certains lecteurs. Pour autant ce n’est pas une oeuvre à écarter si vous cherchez simplement à passer un bon moment dans un autre monde. Car si ce n’est pas fouillé psychologiquement comme peut le faire Robin Hobb, il faut avouer que les Cavaliers Verts sont fascinants !

cavalier vert

Le talisman de Nergal, Tome 1 : L’Elu de Babylone, d’Hervé Gagnon
Le talisman de Nergal, Tome 2 : Le trésor de Salomon, d’Hervé Gagnon

J’ai effectué un court article sur cette oeuvre, disponible ici. Je n’ai pas voulu desservir cette lecture dans sa présentation et je suis restée sur la simplicité et la vérité : c’est un travail de mise en perspective de l’histoire intéressante. Seulement c’est une oeuvre de jeunesse. Et il y a ces oeuvres de jeunesse qui sont lisibles à des âges plus avancés (Eragon, Hunger Games, Harry Potter, etc.) et celles qui sont écrites dans un style particulièrement irritant passé un certain âge. C’est malheureusement le cas de cette oeuvre… Donc je n’ai pas aimé mais je ne peux pas dire que ce n’est pas une oeuvre méritante. D’où ma neutralité dans l’article qui lui est consacré.
Je le recommande aux jeunes adolescents donc…

DSC_0026

__________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans DIVERS, Les lectures du mois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s