L’OULIPO – XXe siècle

L’OULIPO

En 1960, François le Lionnais forme l’Ouvroir de Littérature Potentielle (OULIPO) qui réunit notamment Queneau et Pérec. Les membres de l’OULIPO s’imposent des contraintes littéraires qui peuvent paraître excessives et jouent avec le langage. Ils produisent alors des œuvres originales qui dépassent les conceptions traditionnelles de la littérature et tendent à créer un nouveau langage.

Qu’est-ce que l’Oulipo ?

OULIPO ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ? Qu’est-ce que OU ? Qu’est-ce que LI ? Qu’est-ce que PO ?
OU c’est OUVROIR, un atelier. Pour fabriquer quoi ? De la LI.
LI c’est la littérature, ce qu’on lit et ce qu’on rature. Quelle sorte de LI ? La LIPO.
PO signifie potentiel. De la littérature en quantité illimitée, potentiellement productible jusqu’à la fin des temps, en quantités énormes, infinies pour toutes fins pratiques.
QUI ? Autrement dit qui est responsable de cette entreprise insensée ? Raymond Queneau, dit RQ, un des pères fondateurs, et François Le Lionnais, dit FLL, co-père et compère fondateur, et premier président du groupe, son Fraisident-Pondateur.
Que font les OULIPIENS, les membres de l’OULIPO (Calvino, Perec, Marcel Duchamp, et autres, mathématiciens et littérateurs, littérateurs-mathématiciens, et mathématiciens-littérateurs) ? Ils travaillent.
Certes, mais à QUOI ? A faire avancer la LIPO.
Certes, mais COMMENT ?
En inventant des contraintes. Des contraintes nouvelles et anciennes, difficiles et moins diiffficiles et trop diiffiiciiiles. La Littérature Oulipienne est une LITTERATURE SOUS CONTRAINTES.
Et un AUTEUR oulipien, c’est quoi ? C’est « un rat qui construit lui-même le labyrinthe dont il se propose de sortir ».
Un labyrinthe de quoi ? De mots, de sons, de phrases, de paragraphes, de chapitres, de livres, de bibliothèques, de prose, de poésie, et tout ça…
Comment en savoir plus ? En lisant.
En lisant quoi ?
Source : http://oulipo.net/fr/oulipiens/o

Raymond Queneau (1900-1976) écrit Exercices de style en 1947 qui décline de 99 façons différentes la même scène, dans un autobus. Zazie dans le métro (1959) et Les Fleurs bleues (1965) sont deux romans liés à son engagement dans le mouvement de l’OULIPO.
A son œuvre romanesque est jointe une œuvre poétique : « Les Cent mille milliards de poèmes, est un livre animé de poésie combinatoire de Raymond Queneau, publiée en 1961. » [1] par exemple.

Poème de Raymond Queneau : « Pour un art poétique »

Prenez un mot prenez en deux
faites les cuir’ comme des oeufs
prenez un petit bout de sens
puis un grand morceau d’innocence
faites chauffer à petit feu
au petit feu de la technique
versez la sauce énigmatique
saupoudrez de quelques étoiles
poivrez et mettez les voiles
Où voulez vous donc en venir ?
A écrire Vraiment ? A écrire ?

Georges Perec (1936-1988) entre à l’Oulipo en 1967. De fait, deux de ses romans les plus célèbres n’appartiennent pas à l’esthétique de l’Oulipo. Il s’agit de W ou le souvenir d’enfance et des Choses. Par contre, la Disparition est typiquement un produit de l’écriture par contrainte oulipienne. Il s’agit d’un roman entier écrit sans la lettre « e ». Son contraire, les Revenantes, est écrit avec la lettre « e » comme seule voyelle admise. La Vie mode d’emploi est une succession d’histoires et de contraintes narratives qui forment comme un immense puzzle.

Pour finir ce rapide tour d’horizon parmi les membres de l’Oulipo, nous citerons Paul Fournel auquel nous avons consacré une lecture récente et un article sur notre blog. Voir en cliquant ici : https://eleonorecotton.wordpress.com/2014/02/08/la-liseuse-de-paul-fournel/

____________________________________

Sources :
Littérature française, les grands mouvements littéraires, de Carole Narteau et Irène Nouailhac.
http://classes.bnf.fr/dossitsm/b-quenea.htm
http://oulipo.net/oulipiens/rq
[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Cent_mille_milliards_de_po%C3%A8mes
http://www.poetica.fr/poeme-845/raymond-queneau-pour-un-art-poetique/
http://oulipo.net/fr/oulipiens/o
http://oulipo.net/
http://oulipo.net/fr/oulipiens/gp
http://oulipo.net/fr/oulipiens/pf

_______________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans 20e - XXe, Mouvements littéraires, THEORIE LITTERAIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’OULIPO – XXe siècle

  1. Ping : La Poésie des années 1940 à Mai 68 | Havre de pensées & de mots

  2. Ping : Le Roman de la Reconstruction à Mai 68 | Havre de pensées & de mots

  3. Ping : Sommaire du XXe siècle | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s