Le XVIIe siècle – Le classicisme

LE CLASSICISME

L’esthétique classique est inspirée des antiques et des humanistes. Préfigurée par Malherbe en pleine ère baroque, elle monte en puissance à la suite de la Querelle du Cid. Elle trouve son apogée entre 1660 et 1685, date à laquelle elle commence à décliner.
Les classiques analysent les sentiments humains et la grandeur de l’homme. Dans leurs conceptions dominent la raison, l’ordre, l’équilibre et l’unité. Tout est recherche de perfection.
Ce courant touche tous les arts.

Le théâtre classique

Les grands genres du théâtre classique sont la comédie, la tragicomédie et la tragédie. Les grands dramaturges de cette période sont Racine, Corneille et Molière.

Petit tour d’horizon

Le théâtre n’était pas dépourvu d’une dimension sociale et politique. Il pouvait servir à asseoir le pouvoir royal à travers les représentations qui en sont données dans les pièces.
A cette époque on réhabilite le métier de comédien, même si l’Eglise ne revient pas facilement sur ses conceptions.

La transition entre théâtre baroque et théâtre classique (1630-1660) est symbolisée par le Cid de 1637. Le paysage théâtral est bouleversé par la querelle. Corneille suivra la droite ligne classique à la suite de cet événement avec des œuvres comme Cinna ou Rodogune. Mais il faut avoir à l’esprit que l’esthétique baroque continue d’exister, bien que déclinant.

Les théories

C’est pendant cette période que l’on commence à théoriser l’art dramatique. Les théoriciens s’expriment dans des préfaces et des examens. L’abbé d’Aubignac codifie une grande partie de l’esthétique classique dans Pratique du théâtre. On peut également avoir à l’esprit les Discours de Corneille, les préfaces de Racine ou même celle de Molière en matière de comédie. Couronnant la période, juste avant qu’elle ne décline, il y a Boileau et son Art Poétique.

Les règles

Les règles du théâtre classique sont les suivantes :
– Unité d’action : une action principale, avec un milieu, un début et une fin. Les actions secondaires doivent être au service de la principale. Il doit y avoir progression jusqu’au dénouement.
– Unité de temps : l’action doit se dérouler en 24h maximum.
– Unité de lieu : un seul lieu, une seule ville, ou un lieu plus restreint comme une chambre.
– La vraisemblance : rien de déraisonnable ne doit arriver. Le spectateur doit avoir l’impression de la vérité. Tout doit être harmonieux, qu’il s’agisse donc de la psychologie des personnages ou du déroulement de l’action.
– La bienséance : on ne doit pas heurter les sensibilités, tout doit répondre de l’honnêteté, de l’élégance.

Les auteurs

Je ne vais pas chercher à développer autour de ces auteurs dans cet article. Ils ont déjà chacun leur section sur le blog. Aussi vais-je me contenter d’une liste avec renvoi aux sections plus complètes.

Corneille (1606-1684) :
Le Cid
Cinna
Rodogune
Suréna
Attention : Corneille a aussi écrit des comédies, appartenant plutôt à une esthétique baroque, nous n’avons cité ici que des tragédies classiques.

Molière (1622-1673) :
Les précieuses ridicules
L’Ecole des femmes
Le Misanthrope
Le Malade Imaginaire

Jean Racine (1639-1699) :
Andromaque
Bérénice
Mithridate
Iphigénie
Phèdre
Esther
Athalie

Sources :
Littérature française, les grands mouvements littéraires, de Carole Narteau et Irène Nouailhac.

_____________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans 17e - XVIIe, Mouvements littéraires, THEORIE LITTERAIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le XVIIe siècle – Le classicisme

  1. Ping : Le XVIIe siècle – Sommaire | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s