Moyen Age – Le Renouveau Poétique

LE RENOUVEAU POETIQUE

Au XIIIe siècle, la poésie lyrique et courtoise connaît le déclin. Rutebeuf et Villon sont les deux poètes qui amorcent ce renouveau poétique. On a affaire à des poètes « engagés » qui délivrent une poésie morale qui met en avant l’individu, la société, l’angoisse personnelle.

Rutebeuf (1230-1285)

L’œuvre que l’on retient de Rutebeuf est la Complainte de Rutebeuf écrite aux alentours de 1261. Le poète dénonce la cupidité, l’hypocrisie, la lâcheté… et s’insurge contre la misère de l’hiver dont il est frappé.
Pour plus de détails sur quelques extraits, voir cet article :
http://germainbonnel.wordpress.com/2013/01/09/lecture-de-la-pauvrete-de-rutebeuf/

François Villon (1431- vers 1463)

François Villon est un personnage qui alterne les temps de grâce et de disgrâce ce qui lui vaut une vie mouvementée entre le mécénat et l’exil. Il a écrit quelques lais mais il est surtout connu pour son Testament qui contient ses ballades.

Extrait : la Ballade des Dames du temps jadis

Dites-moi où, n’en quel pays,
Est Flora la belle Romaine,
Archipiades, ne Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine,
Echo, parlant quant bruit on mène
Dessus rivière ou sur étang,
Qui beauté eut trop plus qu’humaine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

La roine Blanche comme un lis
Qui chantait à voix de sirène,
Berthe au grand pied, Bietrix, Aliz,
Haramburgis qui tint le Maine,
Et Jeanne, la bonne Lorraine
Qu’Anglais brûlèrent à Rouen ;
Où sont-ils, où, Vierge souvraine ?
Mais où sont les neiges d’antan ?

Prince, n’enquerrez de semaine
Où elles sont, ni de cet an,
Que ce refrain ne vous remaine :
Mais où sont les neiges d’antan ?

La Ballade des pendus (1463) est écrite alors qu’il est condamné à mort. Il fuit sa condamnation et à partir de ce moment on n’entend plus parler de lui.

La nouvelle poésie lyrique

La poésie lyrique chantée est délaissée. Les auteurs écrivent des textes qui sont désormais faits pour être récités – attention, le chant de disparaît pas totalement de la conception littéraire  – c’est pour cela qu’on se met à appeler certains textes poétiques les « dits ».

Deux poètes pour illustrer la nouvelle poésie lyrique : Christine de Pisan (1365-1430) et Charles d’Orléans (1394-1465).

Mon cueur m’a fait commandement – Charles d’Orléans

Mon cueur m’a fait commandement
De venir vers vostre jeunesse,
Belle que j’ayme loyaument,
Comme doy faire ma princesse.
Se vous demandés :  » Pour quoy esse ?
C’est pour savoir quant vous plaira
Alegier sa dure destresse
Ma dame, le sauray je ja ?

Ditez le par vostre serment !
Je vous fais leale promesse
Nul ne le saura, seulement
Fors que lui pour avoir leesse.
Or lui moustrés qu’estes maistresse
Et lui mandez qu’il guerira,
Ou s’il doit morir de destresse !
Madame, le sauray je ja ?

Penser ne porroit nullement
Que la douleur, qui tant le blesse,
Ne vous desplaise aucunement.
Or faitez dont tant qu’elle cesse
Et le remettés en l’adresse
D’espoir, dont il party pieça !
Respondez sans que plus vous presse !
Madame le sauray je ja ?

Sources :

_______________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans 11e à 15e - XIe à XVe, Mouvements littéraires, THEORIE LITTERAIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Moyen Age – Le Renouveau Poétique

  1. Ping : Moyen Age – Sommaire | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s