Le genre théâtral

Le genre théâtral

Le but de cet article est de répertorier au sens large les critères qui assignent une œuvre dans la vaste catégorie du genre théâtral. Puis de retracer un court historique de l’évolution du théâtre dans l’histoire littéraire.

Le genre théâtre regroupe les œuvres qui :

– Mettent en scène une intrigue par l’action de différents personnages.
Les personnages jouent un rôle et évoluent dans un cadre oral : ils prononcent des répliques dans des scènes de dialogue ou de monologue. Ils évoluent également dans un cadre spatial : par une gestuelle implicite, élément fondateur de la mise en scène, ou une gestuelle explicite à travers les didascalies.
NB : Les didascalies n’informent pas seulement sur les gestes, mais aussi sur les expressions, les tons ou les décors qui construisent la représentation d’une œuvre théâtrale.

– Se découpent en Actes et en scènes.
Un Acte est traditionnellement une étape complète dans le schéma narratif lié à la résolution de l’intrigue. Un Acte peut concerner la mise en place d’un élément perturbateur, d’une péripétie ou d’une résolution. Les Actes peuvent être articulés et relancés par des coups de théâtre, des rebondissements inattendus dans l’évolution de l’action.
Une scène est un morceau d’Acte. On change traditionnellement de scène quand un personnage entre ou sort de la scène.

Les trois grandes formes du genre théâtral :

Les principales formes de théâtres appartiennent aux genres de la comédie, de la tragédie ou du drame. Chacun de ces grands genres théâtraux développent une forme d’action, d’intrigue et des types de personnages qui leurs sont propres. Par exemple la tragédie va favoriser les personnages dits de type haut, les nobles. Elle va mettre en place une intrigue placée sous le joug de la fatalité et du désastre. Son action sera marquée par une retenue et des codes propres à ce genre. A l’inverse, la comédie va favoriser les personnages dits de type bas, les bourgeois, les valets, etc. Son intrigue sera le plus souvent une intrigue amoureuse. Son action ne sera pas retenue comme celle de la tragédie, le comique se base sur des scènes de dialogues triviaux, de coups portés aux uns et aux autres, etc.

Court historique du genre théâtral :

Le théâtre, selon Aristote dans la Poétique, prend ses sources dans des chants en l’honneur de Dionysos, les dithyrambes. L’origine du théâtre grec est donc religieuse. Les grands dramaturges grecs Eschyle (Prométhée enchaîné), Euripide (Médée) et Sophocle (Antigone).

Toujours dans l’Antiquité, à Rome, le théâtre était également très prisé. Les types de théâtres se multiplient et le nombre de représentations aussi. Malgré cela, on garde très peu de textes complets. Les grands dramaturges romains sont : Sénèque (Médée) pour la tragédie, Plaute (Amphitryon) et Térence (L’Héautontimorouménos) pour la comédie.

Au Moyen-âge, la pratique théâtrale poursuit son chemin. De nouveaux genres apparaissent, tels que les mystères, les farces, les sotties et les moralités. Parmi les dramaturges du moyen-âge, on retient Rutebeuf (Le miracle de Théophile), Jean Bodel (le Jeu de Saint Nicolas) et Adam de la Halle (Le Jeu de la Feuillée).

Au XVIIe siècle le genre théâtral connaît deux versants importants. Tout d’abord le théâtre baroque lié au mouvement baroque de la première moitié du XVIIe siècle. Puis le théâtre classique se construit et s’impose dans la seconde moitié du XVIIe siècle. Les dramaturges principaux sont Molière (L’Avare, le Malade Imaginaire) pour la comédie, Racine (Phèdre, Bérénice, Britannicus) et Corneille (Suréna) à sa manière, pour la tragédie.

Au XVIIIe siècle, le théâtre se modernise un peu sous l’influence de plusieurs écrivains. Voltaire (Zaïre) renouvelle la tragédie. Dans le genre de la comédie on peut citer Marivaux (Le Jeu de l’amour et du hasard) et Beaumarchais (le Mariage de Figaro). C’est au XVIIIe siècle que naît le drame bourgeois. Il est pratiqué par Diderot (le Fils naturel) ou Beaumarchais (la Mère coupable) par exemple.

Au XIXe siècle, c’est le drame romantique qui domine l’horizon théâtral en matière d’histoire littéraire. Sa figure principale est Victor Hugo (Hernani). On peut également citer Musset (On ne badine pas avec l’amour). A la fin du siècle deux autres formes de théâtre prennent vie : le drame symboliste et le drame naturaliste.

Au XXe siècle émergent tour à tour le théâtre surréaliste avec Apollinaire (Les mamelles de Tirésias), une nouvelle forme de tragédie – exemple de Jean Anouilh (Antigone) – puis le théâtre de l’absurde avec Samuel Beckett (En attendant Godot) ou Eugène Ionesco (La Cantatrice chauve).

Source : Cet article est construit à partir de connaissances acquises au cours de mon parcours. Je n’ai pas de références précises à communiquer en guise de sources. Pour tout complément d’information je vous invite donc à effectuer vos propres recherches.

Théâtre-Italien_de_Paris_(vers_1843)-Théâtre_italien

Représentation de Théâtre à Paris vers 1843

Pour aller plus loin : Je vous conseille l’ouvrage intitulé le Théâtre d’Alain Croupie aux éditions Armand Colin, collection 128. C’est un petit concentré d’informations précieuses sur le genre théâtral, sur le texte, la mise en scène, l’histoire et les sous-genres.

___________________

[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans Genres littéraires, Les Genres théâtraux, THEORIE LITTERAIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le genre théâtral

  1. Ping : Sommaire des Genres littéraires | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s