Biographie de Molière

Biographie de Molière

Moliere

Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, est né en 1622. Sa famille fait partie de la bourgeoisie parisienne. Son père est un marchand s’illustrant dans le domaine de la tapisserie. La mère de Jean-Baptiste meurt en 1632.

Jean-Baptiste fait ses études dans un collège jésuite. Son père obtient, en 1637, le droit de faire succéder son fils dans sa charge de tapissier du roi. Il continue ses études dans le domaine du droit à Orléans. Il devient avocat le temps de quelques mois, puis cesse d’exercer rapidement. Le théâtre devient son intérêt et sa passion à l’âge de 21 ans. Il fonde « l’Illustre Théâtre » en compagnie de Madeleine Béjart. Les débuts sont difficiles.

Jean-Baptiste Poquelin se choisit pour pseudonyme Molière en 1644.

L’aventure de « l’Illustre Théâtre » prend fin en 1645. Molière quitte Paris avec ce qu’il reste de sa troupe pour rejoindre celle de Dufresne, protégée par le Duc d’Epernon. La troupe joue alors en province, tournant dans le royaume. Molière change de protecteur en 1653. Il est désormais sous le patronage du Prince de Conti. Mais cette protection est retirée brutalement en 1657.

De retour à Paris, Molière place sa troupe auprès de Philippe d’Orléans, le frère du roi en 1658. C’est le 24 octobre de cette même année que Molière et sa troupe se produisent pour la première fois devant le roi et la Cour. La salle Petit-Bourbon est accordée à l’issue de cette représentation.
Le premier grand succès de Molière est Les Précieuses ridicules.

La troupe s’installe au Palais Royal en 1661.
En 1662, Molière se marie avec Armande Béjart. L’Ecole des femmes est produite cette même année.

Le 12 mai 1664, c’est la première représentation de Tartuffe. A la demande de l’archevêque de Paris, il est défendu à Molière de la représenter en public. On ne connaît aujourd’hui qu’une version corrigée de la pièce d’origine, beaucoup moins « acceptable ».
Dom Juan, en 1665, n’aura que quinze représentations. Suite à cette production, la troupe devient « Troupe du roi » et crée une pièce intitulée l’Amour médecin.
1666 voit paraître le Misanthrope, puis le Médecin malgré lui.
En 1668, création d’Amphitryon, de Georges Dandin et de l’Avare.
En 1669, le Tartuffe est autorisé et joué.
En 1670, Lulli et Molière mettent en place le Bourgeois gentilhomme, comédie-ballet. Un travail sous forme de partenariat se reproduit l’année suivante, en 1671, adjoignant Quinault et Corneille aux efforts de Molière et Lully. Psyché, « tragi-comédie-ballet » enchante le public. Puis Molière produit à nouveau des pièces lui-même : les Fourberies de Scapin, la Comtesse d’Escarbagnas. Sa femme meurt cette année là.
En 1672, production des Femmes savantes.

En 1673, Molière produit le Malade imaginaire. Le 17 février, lors de la quatrième représentation, il meurt sur scène.
Molière n’ayant pas signé la renonciation à sa profession de comédien, il ne peut donc recevoir une sépulture religieuse. Vu la notoriété du mort, l’Église est embarrassée. Le curé de Saint-Eustache ne peut, sans faire scandale, l’enterrer en faisant comme s’il n’avait pas été comédien. Et, de l’autre côté, refuser une sépulture chrétienne à un homme aussi connu du public risquait de choquer. L’archevêque, après enquête, « eu égard aux preuves » recueillies, permet au curé de Saint-Eustache d’enterrer Molière, à deux conditions « sans aucune pompe et hors des heures du jour ».
On enterre donc Molière le 21 février au cimetière Saint-Joseph.

Sources :
– Dossier – Biographie – Le Tartuffe de Molière, éditions Larousse petits classiques
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moli%C3%A8re

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans AUTEURS & OEUVRES, De la Littérature Classique, Molière. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s