Sorceleur – Tome 4 : Le Temps du Mépris – Andrzej Sapkowski

Le quatrième tome de la saga du Sorceleur s’intitule le Temps du Mépris. Riche en surprises, c’est un livre que j’ai vraiment apprécié. Commençons par un résumé avant de s’intéresser aux caractéristiques de l’œuvre.

Résumé

Ciri poursuit sa formation auprès de la magicienne Yennefer. Cette dernière a le devoir de se rendre sur l’île des magiciens pour un conseil exceptionnel. Les magiciens souhaitent décider que faire dans le conflit qui oppose les royaumes du Nord à Nilfgaard. Yennefer escompte profiter de cette escale pour inscrire Ciri à l’école des magiciens. Seulement la jeune fille n’est pas d’accord. Lorsqu’une occasion se présente elle s’enfuit et tente de trouver Geralt qu’elle sait non loin. Sa course devient très vite effrayante. L’enfant est prise en chasse par la Traque Sauvage, un cortège de fantômes. Ils veulent la prendre et lui ôter la vie. Ciri est sauvée par Yennefer qui la rattrape à temps. Geralt, qui a vu arriver la Traque Sauvage, se précipite également vers Ciri. Le couple sorceleur et magicienne se retrouve à nouveau.

Ce renouveau est de courte durée. Le conseil assemblé par les magiciens finit en bain de sang. Ceux qui veulent défendre les intérêts de Nilfgaard et des Scoia’tael se battent avec ceux qui sont fidèles aux rois des royaumes du Nord. Les conséquences de cette rébellion massive est la destruction de l’ordre des magiciens. Le couple Geral/Yennefer ne se sort pas indemne de cet événement. Yennefer a disparu, Geralt est seul, blessé et aux soins des dryades de Brokilone. Mais le pire est que Ciri a disparu… Au coeur du chaos, la fillette tentait d’échapper aux Nilfgaardiens et leurs partisans, de ceux qui la poursuivent depuis la chute de Cintra.

Ciri a été téléportée par accident dans les déserts du sud. Elle manque de mourir mais s’en sort grâce à la collaboration d’une créature mystérieuse, une licorne prétendument disparue. La jeune fille finit par rejoindre un groupe de brigands : les Rats. Elle se fait alors nommer Falka, un nom maudit par l’histoire. Falka a été cause de massacre dans le passé et une légende annonce que sa lignée vengera le mal que l’humanité lui a fait. (Et nous apprenons plus tôt que Ciri descend d e la lignée de Falka…)

Illustration de l’édition Milady

Caractéristiques de l’œuvre

Renversements : Les renversements de situation donnent son rythme au récit et participent à l’attractivité de la lecture. On a toujours envie d’aller jusqu’à la prochaine surprise, la prochaine révélation.
Les renversements provoqués par les confrontations d’objectifs propres aux différents personnages empêchent le « tout va bien » ou le « tout va mal » présent dans nombres d’intrigues qui ne se diversifient pas autant. En effet nos personnages sont tantôt en bonne posture, tantôt en mauvaise ; tantôt fréquentables, tantôt infréquentables, tantôt haineux, tantôt objet de haine, etc. Il n’y a pas de personnage toujours poursuivi ou toujours poursuivant. En termes littéraires le schéma actanciel est toujours mouvant et perturbé, tout est constamment redistribué. Cet sensation de flou donne un univers très instable et tout l’intérêt est de voir s’il connaîtra un jour la stabilité.

La narration : Le rythme si particulier de ce récit permet de diversifier les actions, les personnages, mais aussi la forme de la narration elle-même. Cela passe par la manière de décrire les choses ou les outils invoqués pour écrire (registres, etc.). L’auteur creuse toujours plus loin les formes de son univers, de ses personnages et de son intrigue. C’est un travail qu’il convient de reconnaître et qui s’apprécie à sa juste valeur.

Les Mystères : Si je devais citer une ligne majeure pour ce tome je parlerais des mystères. Le tome en est une succession constante : le mystère de Ciri révélé au lecteur et à certains personnages, mystère ensuite épaissi par l’apparition de la mystérieuse Traque Sauvage, par les mythiques licornes, par la manifestation de la Force et par le nom abhorré que la jeune fille se choisit : Falka.
Le désert, l’exotisme du royaume de Nilfgaard et le monde des magiciens sont en eux-mêmes un mystère.
Non seulement les mystères participent de l’attrait mais ils font aussi progresser l’œuvre. La révélation de certains en amène d’autres et on ne reste pas figé sur le même problème. Attention, l’intrigue est toujours centrée autour du destin de Ciri, mais elle le fait de manière changeante.

Personnages : Il y a des changements dans les mises en valeur des personnages. Effacement du sorceleur et mise en avant de Ciri. Pourquoi pas… Le récit ne s’en porte pas mal pour autrant.
Retour du couple Géralt et Yennefer. Etonnant renouveau mais aboutissement tragique dans le sens où ils sont victimes de l’effondrement du monde des magiciens et des rois par la victoire de l’ennemi Nilfgaardien. Un jeu du destin.
J’ai beaucoup aimé la description des magiciens et de leur univers. On rencontre des personnalités fantasques et fascinantes.

Illustration de l’édition Bragelonne

Avis personnel :

Une suite qui ne laisse pas place à l’ennui. Bien au contraire, le livre paraît même trop court après lecture. L’auteur se tient, fidèle à lui-même et sait contenter ceux qui ont aimé ce qu’il a déjà fait.

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans Andrzej Sapokowski, AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s