Sorceleur – Tome 1 : le Dernier Voeu – Andrzej Sapkowski

Présentation de l’œuvre :

Sorceleur est une série de livres mettant en scène Geralt de Riv. Il appartient à la confrérie des sorceleurs. De fait il a été élevé à Kaer Morhen et il y a subi d’étranges mutations dans le but de remplir le rôle de n’importe quel sorceleur : traquer et tuer les monstres qui dérangent les hommes.

Le Dernier Vœu, premier tome de la série, nous présente Geralt de Riv de manière originale. Une première nouvelle relate sa confrontation avec la strige. Suite à cet épisode, le sorceleur se trouve grandement affaibli et blessé, il reprend des forces au temple de Mélitele. A partir de ce moment, chacune des nouvelles composant l’œuvre font suite à l’intrigue de la strige tout en appelant une autre nouvelle qui relate un fait passé. Ce procédé permet de faire avancer l’intrigue tout en éclairant le personnage. Cette succession présent, passé, présent, passé, et ainsi de suite d’abord déroutante est très intéressante dans sa manière d’explorer un personnage. J’ai aimé le principe en tout cas.

Avis personnel :

C’est un bon divertissement pour tout lecteur appréciant une fantasy qui sait mettre en scène un héros d’action et de psychologie, ni bon ni mauvais, dans un monde imparfait. Un monde tantôt sinistre et cru, tristement réel (exemple des endroits que peut fréquenter Geralt, des traitements qu’il peut subir et faire subir), tantôt beau et envoûtant, une illusion que la réalité rattrape souvent (exemple : la beauté de la vallée des Fleurs qui est nuancée par la situation des elfes par le traitement que leur inflige les hommes). Toutes ces nuances rythmées d’action, de sensibilité, de comique, de pathétique créent une œuvre appréciable.

Outre la variété et la puissance du divertissement, le récit questionne plusieurs idées.
Qu’est ce que l’humanité (par exemple) ? Qu’est ce qu’un monstre ? Le héros du récit, Geralt, est directement concerné par la question puisqu’il est né humain avant d’être changé par les sorceleurs en sur-humain – en mutant ou en monstre selon les points de vue.
Liée à ces questions d’humanité et de non-humanité découle la question du droit d’exister. Les hommes semblent vouloir dominer le monde au détriment des ‘monstres’ (de l’horrible strige aux plus douces dryades), des elfes, des nains. La raison appartient à qui ? Pourquoi tout détruire ? Est-ce le simple fait du changement ?
A plusieurs reprises apparaît la question du destin. Existe-il un destin ? Quel serait-il ? Geralt et d’autres personnages semblent concernés par la question. Le destin est mis en scène par l’auteur. Cependant c’est une question que je trouve moins intéressante car subjective et métaphysique.
Les réflexions qui doublent le divertissement sont explicites et criantes. Toutefois elles n’en sont pas lourdes puisqu’elles sont intégrées au récit. Coup de force et de plume ! Je suis curieuse de voir ce que cela donnera dans les tomes suivants.

J’ai donc beaucoup aimé ce livre pour son divertissement mais aussi pour son fond éthique. Un aspect négatif à soulever ? Il faut aimer le genre pour accrocher je pense… Même si rien ne vous empêche de tester bien sûr !
Je vais commencer à lire le second tome d’ici peu pour mon plaisir mais également pour vous dire si les promesses du tome 1 se confirment.
NB : Le jeu video The Witcher est inspiré de ce (ces ?) livre(s). J’ai retrouvé l’univers de ce jeu avec plaisir. Mais le livre reste en attendant plus complet, ce qui est un plus en soi.

Liens utiles :
http://sorceleur.wikia.com/wiki/Geralt_de_Riv
http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrzej_Sapkowski

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans Andrzej Sapokowski, AUTEURS & OEUVRES, Fantasy et Science-Fiction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sorceleur – Tome 1 : le Dernier Voeu – Andrzej Sapkowski

  1. snotragrey dit :

    Merci pour tes commentaires ma best ! jtd

  2. Ping : L’Etoile du Matin, de David Gemmell | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s