Les lectures du mois de Juin 2012

Cette fois-ci je ne présente que les lectures d’un seul mois. C’est plus commode.
Beaucoup de choses ont déjà été présentées dans des articles spécifiques. Je passerai rapidement dessus et je vous renverrai aux articles détaillés. Commençons par ce qui est neuf :

Classiques

L’écume des jours, de Boris Vian : Suite à une invitation à lire ce livre je me suis dit « pourquoi pas ». Je ne m’attendais pas du tout à ça… Pour en avoir entendu parler, je pensais que ce n’était qu’une histoire d’amour… Mais non c’est bien plus que cela !
J’ai beaucoup aimé la dualité de l’œuvre : elle est d’une sensibilité extrême, mais cette sensibilité est noyée dans un univers fantasque, absurde. L’absurdité se marque dans l’univers des personnages : c’est un univers plus ou moins semblable au nôtre dans lequel se produisent des événements qui ne devraient pas avoir lieu : une anguille dans un robinet d’eau froide ; le héros, Colin, parle aux souris, souris qui d’ailleurs sont douées d’une conscience propre ; un piano qui fait des coktails et j’en passe d’autres ! Ce décalage crée une certaine forme de comique… J’ai ris plusieurs fois au cours de la lecture à cause de ces détails absurdes. D’un point de vue littéraire, cette absurdité me semble tout à fait intéressante à constater : c’est une autre manière d’écrire.
En parallèle de ce constat, les aventures des personnages et ce qui leur arrive m’a touchée en tant que lectrice. C’est une découverte que je recommande, bien que ce soit à des années lumières de tout ce que j’ai lu jusqu’à présent.

Les confessions, Verlaine : Je vais avouer quelque chose que je n’avais jamais fait… Je n’ai pas terminé un livre… C’était au-dessus de mes forces.
Les Confessions de Verlaine est un texte en prose qui retrace ce qu’il a bien voulu raconter de sa vie. Je n’ai jamais rien lu d’aussi ennuyant.
Bien entendu c’est intéressant si l’on veut constater de quelle manière l’auteur a souhaité se livrer. Je n’ai simplement pas accroché à cet intérêt.

Parallèlement, de Verlaine : Très bon recueil. Voir cet article : clique ici.

Jadis et Naguère, de Verlaine : Recueil intéressant avec quelques pièces que j’adore. Plus de détails dans cet article : clique ici.

Poèmes Saturniens, de Verlaine : Recueil qui m’a fait découvrir la poésie de Verlaine. Je l’adore ! Beaucoup de poèmes m’ont plu ! Avis complet disponible dans cet article : clique ici.

Poèmes érotiques, de Verlaine : Découverte intéressante ! Une préférence pour la section « Filles ». Pour lecteurs avertis. Plus détails dans cet article, clique ici.

En Fantasy

« L’âge de la déraison », tome 4 les Ombres de Dieu, Greg Keyes : Dans les précédentes lectures du mois, j’avais présenté ce que je pensais des trois premiers tomes de cette quadrilogie. L’avis positif qui en était sorti se confirme ! J’ai tout simplement adoré la complexification de l’intrigue, son dénouement et les conséquences de ce dénouement ! Cette dernière lecture de Greg Keyes affirme le génie que j’avais loué dans les précédents avis concernant ses autres œuvres. Je conseille cette uchronie à ceux qui veulent avoir une vision différente de la Fantasy.
Plus de détail dans cet article : clique ici.

Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkien : Cette œuvre est bien différente du Seigneur des Anneaux. C’est aussi positif que négatif en fin de compte. Le style d’écriture plus enfantin permet une lecture plus fluide, mais cela a quelques côtés agaçant par moments. La longueur de l’œuvre est plus courte, c’est moins décourageant. L’histoire est construite à la manière de l’Odyssée d’Homère : le héros voyage et rencontre des épreuves sur son chemin avant de pouvoir rentrer chez lui. Ce voyage initiatique met en avant l’évolution du héros, Bilbo. Ce que j’ai surtout apprécié, c’est la mise en lumière de certains éléments du Seigneur des Anneaux. Voici pour résumer mon appréciation, plus de détail dans cet article : clique ici.

« La Trilogie du Magicien Noir », tome 1 la Guilde des Magiciens ; tome 2 la Novice ; tome 3 le Haut-Seigneur, de Trudi Canavan : Trudi Canavan est une valeur sûre en Fantasy. J’ai autant apprécié le divertissement de cette trilogie que les questions de morale et de société sous-jacentes au récit. Une lecture à faire si vous aimez le genre de la fantasy ! Plus de détails dans cet article : clique ici.

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans DIVERS, Les lectures du mois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les lectures du mois de Juin 2012

  1. snotragrey dit :

    En ce moment je suis entrain de lire un livre super qui pourrais t’intéresser : Jade de Jay Lake.
    Regarde sur internet si tu veux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s