Les mots

Les mots pleuvent de ce qui est écrit,
Ils dévalent les fenêtres de l’âme
Comme les larmes le flanc des montagnes,
L’eau murmure, s’enfuit, chute et rugit,

Puis son cri d’agonie se dilue en contrebas…
Ainsi les mots passent un instant puis s’effacent,
Leur silence résonne en échos, le sens dépasse
Le fleuve de la conscience qui étend ses bras.

Il faut boire sa douceur, sa langueur, sa vie
Avant qu’elle ne se perde en la vaste saline,
Soeur du traître océan, la mer assassine.
Car les mots, telle cette eau, irriguent l’esprit.

Eléonore COTTON
(tous droits réservés)
Février 2012

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans MES ECRITS, Poèmes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les mots

  1. Þòrr dit :

    Magnifique !!! 🙂 ❤

  2. COTTON dit :

    Très joli, très fière de ma fille. JTM. Maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s