Voix de l’Eternité

Pâles étoiles ! Vous êtes ma demeure,
Berceau d’amour qui jamais ne se meurt,
Asile d’une haine fatale et séculaire,
Je suis l’Éternité, demain, aujourd’hui, hier.

Ciel d’azur ! Tu restes ma couronne,
Gardien du soleil, de la vie qui chantonne,
Dans le jour tout se flétrit et se meurt,
Les choses vont et se changent dans l’ailleurs.

Bonheur et Malheur, Splendeur et Langueur
Ne sont que des passages, d’infimes heures,
Succession de temps disparates : ils s’assemblent
En immortelles couleurs. Tout me ressemble.

Pâles étoiles ! Vous êtes ma demeure,
Témoins de ma lumière, de ma noirceur,
Vague obscure et infinie, déguisée :
Mystère insondable, je suis l’Éternité.

Éléonore COTTON
Novembre 2011
(tous droits réservés)

Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans MES ECRITS, Poèmes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Voix de l’Eternité

  1. COTTON dit :

    Un peu triste ton poème ! Mais j’aime quand même. Bisous. maman

  2. douabel dit :

    Très jolie, mais en même temps, quand on parle d’étoile, comment pourrais t’il en être autrement ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s