Abandon

Montage réalisé par mes soins

« Quand l’absence est ma seule compagne,
Quand violemment mon cœur elle empoigne,
L’empoisonnant de sa noirceur triste et lassée,
Je ne me sens plus qu’une ombre indigne d’exister. »

« Quand le silence résonne en échos de néant,
Quand son vide flotte en moi, infini et affligeant
M’isolant un peu plus encore des autres regards,
Je suis seule contre les griffes acérées du cauchemar. »

« Quand l’indifférence plane en oiseau de malheur,
Quand son ombre impie dissipe les dernières lueurs,
Me coupant de l’espoir languissant qui subsistait,
Je ne suis même plus l’enfant de la plus frêle pitié. »

Quand les souffrances de l’abandon s’abattent ainsi,
Quand un être imparfait est soumis à ces songes gris,
Le forçant à se coucher dans le tombeau, harassé et meurtri,
Je ne puis croire aux contes sur les beautés de la Vie.

Elénore Cotton
Décembre 2009
(tous droits réservés)
Publicités

A propos eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cet article a été publié dans MES ECRITS, Poèmes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s