La tragédie

La tragédie

La tragédie est un genre qui puise ses origines dans l’antiquité grecque. Ce sont les œuvres d’Eschyle, de Sophocle et d’Euripide qui ont inspiré la tragédie classique et la vision que l’on a de ce théâtre. On compte un nombre important de reprise des sujets de ces pièces antiques : Phèdre, Œdipe, Antigone, Médée, par exemple.
La tragédie dite classique domine l’horizon littéraire de ce sous-genre théâtral. Corneille (Cinna, Suréna, ou Rodogune par exemple) et Racine (Phèdre, Andromaque, Britannicus, ou Bérénice par exemple) sont les deux auteurs qui servent de référence en la matière, cela malgré le fait que leurs œuvres soient différentes dans l’interprétation du tragique.

Les références :

La Poétique d’Aristote a été considéré comme le texte fondateur de la tragédie classique. Cet état de fait est à utiliser avec prudence. En effet, l’on peut parfois établir que ce texte a été sur-interprété et détourné.
La Poétique de Boileau comporte une définition classique de la tragédie et a, à mes yeux et peut-être que je me trompe, une légitimité plus importante, car contemporaine à ce genre.

Les règles :

La tragédie classique répond à un certain nombre de règles précises auxquelles on cantonne généralement le genre. Ces règles sont les suivantes :
Règle des trois unités. Il s’agit des unités de temps, de lieu et d’action. La tragédie doit se dérouler en moins de vingt-quatre heures, dans un lieu précis. L’action doit être unique.
Règle de bienséance. Il est interdit de représenter la violence physique et la mort sur scène.
Règle de la vraisemblance. L’action représentée doit être vraisemblable, c’est-à-dire logique et fluide dans l’esprit du spectateur. Il ne doit pas avoir intégration de faits qui pourraient briser l’harmonie de la pièce.

La tragédie se compose généralement de 5 actes, ni plus, ni moins. La progression dramatique se fait en trois étapes précises : l’exposition, le nœud et le dénouement.

Contenu de la tragédie :

La tragédie classique a pour intrigue des hauts faits. Il s’agit de mythes antiques ou bibliques, voire historiques.
Les personnages qui sont mis en scènes sont nobles et animés de vertus morales qui suscitent la pitié du spectateur face au sort injuste qui est le leur. Les personnages tragiques sont victimes de la fatalité dont l’origine peut être divine, passionnelle ou en lien avec le devoir. Ils ne peuvent pas échapper à leur destin et l’affrontent avec grandeur.
La tonalité de la tragédie se décline sur les registres pathétique, tragique ou épique.

La catharsis :

L’action de la tragédie doit susciter l’horreur et la pitié dans le cœur du spectateur selon la définition antique qui en est faite. Cette horreur et cette pitié doit provoquer la catharsis, la purification des passions de l’âme humaine. Dans cet esprit, la tragédie est donc un moyen d’instruire le spectateur des passions humaines et de leurs dangers.

Sources :
http://www.etudes-litteraires.com/figures-de-style/tragedie.php
http://www.etudes-litteraires.com/tragedie-comedie.php
http://www.etudes-litteraires.com/bac-francais/genres-litteraires-theatre.php

Pour aller plus loin : Le théâtre d’Alain Couprie, éditions Armand Colin, collection 128, chapitre 8.

_______________________
[Je décline toute responsabilité quant à la présence des publicités imposées par le serveur wordpress, sur cette page ou toute autre]

About these ads

À propos de eleonorecotton

Eléonore Cotton est la gardienne de ce site. Le Havre de Pensée & Mots, c'est le croisement de ses études de Lettres Modernes et de ses goûts personnels en un mélange éclectique, mais représentatif de cette lectrice qui navigue sur plusieurs océans littéraires. Eternelle rêveuse, il lui arrive d'écrire de temps en temps...
Cette entrée a été publiée dans Genres littéraires, Les Genres théâtraux, THEORIE LITTERAIRE. Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à La tragédie

  1. Pingback: Sommaire des Genres littéraires | Havre de pensées & de mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s